Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Foucault et l'obscénité renaissante / Dominique Brancher


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/foucault_et_l_obscenite_renaissante_dominique_brancher.11022?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Foucault et l'obscénité renaissante / Dominique Brancher

Foucault et l'obscénité renaissante / Dominique Brancher. In colloque "Foucault et la Renaissance", organisé par le laboratoire "Patrimoine, Littérature, Histoire" (PLH) de l'Université Toulouse II-Le Mirail en collaboration avec le Centre d’Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées (CERPHI) de l'Institut d’his­toire de la pensée clas­si­que (ENS Lyon). Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 13-16 mars 2012. 
Thème 3 : Sexualité, anormalité, 14 mars 2013.

Dans la Volonté de savoir, la sexualité ne renvoie pas à une pratique mais à un dispositif d’incitation et d’excitation, pleinement exploité à partir du XVIIe siècle. La valeur d’interdit du sexe motiverait moins sa répression que l’infinie productivité de sa diction. Foucault défait ainsi l’opposition entre pouvoir et sexe en replaçant sa mise en discours dans le champ d’exercice du pouvoir lui-même. Cette dialectique productive lui permet de repenser la place de la Renaissance dans l’histoire complexe de ce qu’il appellera, dans l’Usage des plaisirs, l’expérience de la « sexualité ». Or, elle occupe une place paradoxale, point de départ aussitôt escamoté. Féconde méthodologiquement, la proposition de Foucault nous engage cependant à réexaminer le débat moderne sur le statut permissif ou répressif de la société renaissante dans l’histoire de la mise en discours du sexe. On prendra pour exemple les traités de médecine en français du XVIe siècle, champ totalement éludé par Foucault alors même qu’il accorde une place prépondérante au discours médical dans l’élaboration d’une scientia sexualis. Il attribue au XIXe siècle des protocoles d’investigation ambigus qu’on peut rapporter à la médecine humaniste, où la production de vérité créée ses plaisirs intrinsèques et relève aussi d’une ars erotica.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 14 Mars 2012
    Durée du programme : 28 min
    Classification Dewey : Critique et histoire de la littérature de langue française (études stylistiques et thématiques...)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : niveau Master (LMD), niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Littérature moderne et contemporaine, Littérature française et de langue française
    Collections : Foucault et la Renaissance
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : BRANCHER Dominique
    producteur : Université Toulouse II-Le Mirail
    Réalisateur(s) : JIMENEZ Jean
    Editeur : SCPAM Université Toulouse II-Le Mirail
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : sexualité, humanisme de la Renaissance, Michel Foucault (1926-1984)
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Scolastique et humanisme : paradigmes concurrents et contemporanéité des épistémès / Blaise Dufal
 L'épistémé foucaldienne à l'épreuve de l'histoire des sciences / Violaine Giacomotto-Charra
 Blaise de Vigenère et Béroalde de Verville. Du magicien au scientifique, une rupture épistémologique ? / Blandine Perona
 La Renaissance en tableau : Foucault et "Las Meninas" / Philippe Desan
 "La prose du monde" en question / Didier Foucault
 Le sophisme des signatures, de Foucault à Agamben / Marie-Luce Demonet
 Peut-on parler d'une éthique sexuelle dans la lyrique amoureuse de la Renaissance ? / Ulrich Langer
 Sorcellerie et subjectivité : la sorcière, bête d'aveu ? ("Les Anormaux" dans le sillon de "l'Histoire de la sexualité") / Virginia Krause
 Une épistémologie du linéaire ou comment passer de l'obsession de la mort à celle de la folie / Claude Blum
 Les références de Foucault dans le chapitre "Stultifera navis" : mirages et miracles des sources / Christine Bénevent
 Paroles de fous, paroles sur les fous à la Renaissance. Folie et ordre du discours dans la 34e sérée de Guillaume Bouchet / Bérengère Basset
 Archéologie de la "pensée du dehors". Foucault et les mystiques platoniciens / Sébastien Galland
 Parrhesia politique et libertas loquendi : le franc-parler des "Essais" / John O'Brien
 A propos des "Essais" : le fait divers, l'histoire et leur 'dispositif' / Yves Delègue
 Le monstrueux à la Renaissance : de Foucault à Montaigne / Raffaele Carbone
 Ressemblance vs différence : l'épisthémè renaissante de Foucault et l'épistémologie de Montaigne / Emiliano Ferrari
 La production de vérité : aveu et confession / Didier Ottaviani
 "Régimes de vérité" au XVIe siècle : prolégomènes / Olivier Guerrier
 Savoirs, périodisations, vérité / Laurence Giavarini
 Foucault et la Renaissance politique : l'État et les pouvoirs / Paul-Alexis Mellet
 Foucault et les pensées politiques de la Renaissance : occultation du pouvoir souverain, valorisation de la raison d'État / Romain Descendre
 "Nombre des hommes" et "populatio" à la fin de la Renaissance : Machiavel, Bodin, Botero / Luca Paltrinieri
 L'être du langage et la « renaissance » de la littérature dans "Les mots et les choses" / Philippe Sabot
 Le concept historique d'Humanisme renaissant à l'épreuve de l'archéologie du savoir foucaldienne (et réciproquement) / Philippe De Lajarte
 Rompre avec le passé : Foucault et historiographie de la rupture à la Renaissance / Andrea Frisch
 Les historiens de la Renaissance et la pensée de Michel Foucault : usages, critiques et débats / Claire Judde de Larivière
 Quelle place pour la philologie dans la conception foucaldienne de l'épistémologie de la Renaissance ? / Emmanuel Bury
 Foucault, Elias et l'histoire culturelle de la Renaissance / Robert Muchembled
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte