Documentaire
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean JIMENEZ (Réalisation), UVED (Production), Université Toulouse - Jean Jaurès (Production), Jean Jimenez (Intervention), Gérard Briane (Intervention)
Conditions d'utilisation
Licence Creative Commons : Attribution, Pas d'utilisation commerciale, Partage dans les mêmes conditions
DOI : 10.60527/enqy-kk28
Citer cette ressource :
Jean Jimenez, Gérard Briane. Canal-uved. (2016, 30 décembre). 5. L'écologie du châtaignier. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/enqy-kk28. (Consultée le 17 juin 2024)

5. L'écologie du châtaignier

Réalisation : 30 décembre 2016 - Mise en ligne : 21 février 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Arbre centenaire, voire millénaire, quand on le coupe ou qu'on le brûle, le châtaignier repousse toujours ; il a résisté à de nombreux fléaux, même à l'homme quand celui-ci s'est montré son pire ennemi. Pour lui, le châtaignier est un arbre à double vocation : il peut être utilisé conjointement pour la production de fruit et de bois (dans un système agro-forestier) ou exclusivement pour la production de bois (système forestier). Quand il est cultivé pour produire du bois, le châtaignier se présente sous forme de peuplements traditionnels, localisés surtout dans des espaces de moyenne montagne, sans distribution définie, composés d'arbres centenaires, formant des couverts végétaux d'une indéniable valeur écologique, floristique et faunistique.

Le châtaignier apparaît également dans des plantations modernes, ordonnées et spécialement planifiées pour la production de fruit, localisées sur des terrains de moyenne ou basse altitude et, de plus en plus, sur des terrains agricoles de plaine ou sur des surfaces relativement planes permettant la mécanisation de la récolte. Ces châtaigneraies sont des vergers récents, tout à fait identiques à d'autres vergers conduits en arboriculture optimisée. La châtaigneraie traditionnelle est un écosystème d'origine humaine qui offre par ailleurs une biodiversité reconnue au niveau européen à travers le réseau Natura 2000. Il est reconnu que les châtaigneraies entretenues, cultivées, présentent une biodiversité supérieure à celle des forêts fermées.

Intervention

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème