Non classé

03 - "La chasse en Wallonie : Poison ou remède ?" : Alix Hubert (Université de Liège)

Réalisation : 26 mars 2019 Mise en ligne : 26 mars 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

COLLOQUE « HABITATS FORESTIERS ET FORÊTS HABITÉES » COMMENT USAGES, GESTIONS ET PRATIQUES SOCIALES INTERAGISSENT AVEC LA FAUNE SAUVAGE EN FORÊT ?"

 

Ce colloque international, qui s'est tenu au sein du Domaine national de Chambord (26 et 27 mars 2019), s'inscrit dans le cadre du projet de recherche COSTAUD (Contribution des OnguléS au foncTionnement de l’écosystème et AUx services rendus à ChamborD, financé par la Région Centre-Val de Loire et porté par l'Irstea, 2016-2019).

Toutes les informations sur le colloque : https://living-forests.sciencesconf.org/

 

Le colloque "Habitats forestiers et forêts habitées" a abordé la forêt, part de l'imaginaire et des paysages, comme lieu d’interactions entre l’homme et la faune sauvage.

Il a été l'occasion de réfléchir à l’empreinte passée de nos activités, aux déterminants actuels et leurs enjeux, ainsi qu’aux perspectives d’évolution des forêts et des habitats qui les composent.

Pour y parvenir ont été privilégiées les approches pluridisciplinaires tenant compte de l’écologie de la faune sauvage et des forêts, de leurs représentations sociales et de la fréquentation touristique associée à ces patrimoines naturel et culturel.

Session "Facteurs environnementaux et humains à l’origine des populations animales actuelles"

"La chasse en Wallonie : poison ou remède ?", Alix Hubert (Université de Liège)

Résumé de l'intervention :

<p>La notion de pharmakon[1], à la fois remède et poison, est-elle pertinente pour penser la chasse en Wallonie et le rôle des chasseurs dans le façonnement de ses forêts ? Si chaque automne, les forêts wallonnes résonnent de coups de fusil, c'est toute l'année durant que les chasseurs wallons interagissent avec la faune sauvage et les populations de gibier à travers diverses pratiques : nourrissage, aménagements cynégétiques, observation, soins vétérinaires, etc. En m'inscrivant dans l'axe « facteurs environnementaux et humains à l'origine des populations animales actuelles », je présenterai les premiers résultats de ma recherche de doctorat laquelle vise à saisir la façon dont les acteurs humains et non-humains co-façonnent les forêts wallonnes. Je présenterai brièvement le contexte politique, légal et économique dans lequel s'inscrit la chasse en Wallonie. En effet, en l'absence de prédateur, les chasseurs wallons se voient déléguer par les pouvoirs publics la responsabilité de gérer les populations de gibier. Ce rôle de gestionnaire, dont les chasseurs se revendiquent, est cependant régulièrement remis en question et le « monde de la chasse » pointé du doigt pour sa responsabilité vis-à-vis des surdensités de gibier. En m'appuyant sur des données ethnographiques inédites, je m'attacherai à caractériser les rapports, souvent ambivalents, que les chasseurs wallons entretiennent avec le territoire forestier et le gibier et tenterai de saisir comment ils participent, avec la diversité des pratiques cynégétiques qu'ils sous-tendent, du façonnement des forêts à la fois en tant que territoires et en tant que communautés hybrides[2].

 

[1] Derrida, J. Phèdre et La pharmacie de Platon, Paris : Flammarion (2006).

[2] Lestel, D., Brunois, F., Gaunet, F. Towards an etho-ethnology and an ethno-ethology. Social Sciences Information. (2006) 45, pp. 155-177.

Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Château de Chambord
Langue :
Français
Crédits
Jean Philippe [MSH-Val de Loire] CORBELLINI (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés
Citer cette ressource:
CITERES UMR 7324. (2019, 26 mars). 03 - "La chasse en Wallonie : Poison ou remède ?" : Alix Hubert (Université de Liège). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/101949. (Consultée le 22 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème