Cours/Séminaire

Ce que la sociologie fait à ses lecteurs Vidéo 6

Réalisation : 7 novembre 2018 Mise en ligne : 7 novembre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

CE QUE LA SOCIOLOGIE FAIT À SES LECTEURS. SUR LES LECTURES DE BOURDIEU EN SITUATION DE DÉCLASSEMENT

Rencontres autour du livre de Raphaël Desanti, Lire Bourdieu de l’usine à la fac, histoire d’une révélation

Journée organisée par Raphaël DESANTI, Gérard MAUGER (CESSP) et Nicolas ROUX (LISE, Cnam & CEET).

Le livre de Raphaël Desanti témoigne, après d’autres, des « affinités électives » entre la sociologie de Pierre Bourdieu et des lecteurs en situation de déclassement. Étudiant, par ailleurs, les incidences de cette rencontre intellectuelle sur sa trajectoire (dans son cas, le décalage entre la position occupée et la position espérée), il invite également à s’interroger sur les usages et les effets de ce genre de lecture chez des lecteurs qui ne sont pas issus du « monde des intellectuels » : « intellectuels de première génération » , autodidactes soutenus par leur « bonne volonté culturelle », passés par les épreuves du « classement-déclassement-reclassement » 

Vidéo 6

Intervenants :

 Marc Joly (sociologue, chargé de recherche au CNRS, Laboratoire Printemps, UVSQ)

« Pour un usage non scolastique de Bourdieu »

À partir de la lecture du témoignage de Raphaël Desanti sur sa propre lecture de Bourdieu, et

de la grande émotion qu’elle a suscitée en nous, on tâchera de se poser quelques questions

générales : quelles conditions doivent être réunies pour se comprendre soi-même et connaître

le monde sociologiquement ? que signifie « échouer » ou « réussir », « trouver sa place » ou

ne pas « trouver sa place » dans le monde ? comment opèrent les processus d’« identification » ? On reviendra aussi sur l’enquête consacrée par Desanti à la façon dont

les étudiants et étudiantes en sociologie et en philosophie se représentent la sociologie (et, plus largement, les sciences sociales).

 Louis Pinto (DR émérite CNRS, sociologie, CESSP, Paris)

« La lecture d’un texte sociologique peut-elle susciter de l’émotion ? »

L’oeuvre de Pierre Bourdieu conduit à s’interroger sur la position ambigüe qu’occupe la

sociologie entre le discours formalisé de la science et le discours littéraire que l’on peut dire

« chargé d’affect ». Cela tient à ce que, dans ses meilleures contributions, elle parvient à lever

les censures qui rendent possible la déréalisation du monde social. En ce sens, sans avoir à

renoncer à sa scientificité, la sociologie ne peut être neutre ni « axiologiquement » ni

affectivement.

ne pas « trouver sa place » dans le monde ? comment opèrent les processus

d’« identification » ? On reviendra aussi sur l’enquête consacrée par Desanti à la façon dont

les étudiants et étudiantes en sociologie et en philosophie se représentent la sociologie (et,

plus largement, les sciences sociales).

 

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Lieu de réalisation
    CNRS POUCHET 75017 PARIS
    Langue :
    Français
    Crédits
    Jean René BORELLY (Réalisation)
    Conditions d'utilisation
    CC BY NCSA
    Citer cette ressource:
    CNRS_Pouchet. (2018, 7 novembre). Ce que la sociologie fait à ses lecteurs Vidéo 6. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/100001. (Consultée le 26 juin 2022)
    Contacter

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème