Conférence

LAURENS Véronique - Virages méthodologiques en didactique du FLE, entre tensions, points de ruptures et filiations - LAURENS Véronique

Réalisation : 9 juin 2021 Mise en ligne : 9 juin 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

L’histoire des courants méthodologiques en didactique des langues étrangères (DLE) courtle double risque de la réification et de la simplification. D’une part, lebesoin de constructions de repères clairs pour cerner les caractéristiques desméthodes, courants et approches peut conduire à une forme de figement desconnaissances par périodes calendaires. D’autre part, l’effet du temps peutamener à porter un regard trop « lisse » sur les périodes passéesd’influences de tel courant ou de telle approche. Cette simplificationcontribue à gommer les discussions et les débats souvent vifs qui ont eu lieu àdes moments charnières de passage d’une configuration didactique à une autre.Pourtant, les positionnements divers, voire opposés, exprimés dans des textesclés y compris polémiques, donnent à voir la densité de la réflexionméthodologique lors de ces moments charnières et permettent de rendre toute sonépaisseur à l’histoire complexe de l’évolution des idées méthodologiques enDLE.La proposition de communication mettra en perspective une sélection de textes afind’exposer les tensions et les points de rupture apparaissant à des périodesmouvantes de l’histoire de la DLE où une configuration didactique à son apogéeest remise en question par les tenants d’une nouvelle configuration émergente.Seront ciblés en particulier des textes produits lors du passage du courantSGAV à l’approche fonctionnelle (cf. Porcher, 1976 ; Galisson & Besse,1980) ainsi que des textes publiés lors de la mise en avant de la perspectiveactionnelle, vue comme prolongement ou comme rupture par rapport à l’approchecommunicative (cf. Beacco, 2007 ; Puren, 2002). Ce travail d’analyserétrospective pointera les mécanismes à l’œuvre dans les écrits pour identifierles tensions, les points de rupture et aussi les filiations d’une configurationdidactique à une autre. Revisiter le passé récent de la réflexionméthodologique en DLE à partir de textes qui ont fait débat permettra aussid’éclairer le carrefour actuel dans lequel prennent place des positionnementscontrastés appelant au dépassement de l’orientation fonctionnelle / actionnellepour l’enseignement/apprentissage des langues étrangères au 21èmesiècle (cf. Castellotti, 2017). 

Référencesbibliographiques

  • Beacco J.-C. (2007). L’approche par compétences dans l’enseignement des langues. Paris,Didier.
  • Besse H., Galisson R. (1980). Polémique en didactique, du renouveau en question. Paris, Cléinternational.
  • Porcher L. (1976). « M. Thibaut et le becBunsen ». ELA, n°23, pp. 6-17.
  • Puren C. (2002). « Perspectivesactionnelles et perspectives culturelles en didactique deslangues-cultures : vers une perspective co-actionnelleco-culturelle ». Les languesmodernes, n°3/2002, pp. 55-71.
  • Castellotti V. (2017). Pour une didactique de l’appropriation. Paris, Didier.
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Jean Philippe [MSH-Val de Loire] CORBELLINI (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
Citer cette ressource :
DYNADIV. (2021, 9 juin). LAURENS Véronique - Virages méthodologiques en didactique du FLE, entre tensions, points de ruptures et filiations - LAURENS Véronique. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112727. (Consultée le 8 février 2023)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème