Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Pour un partage des savoirs. (2014, 8 octobre). Forum Nîmois - Charles GIDE - CHEVALIER - 8 octobre 2014. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/68637. (Consultée le 21 février 2024)

Forum Nîmois - Charles GIDE - CHEVALIER - 8 octobre 2014

Réalisation : 8 octobre 2014 - Mise en ligne : 8 octobre 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L’activité de notre association Charles Gide reprend, pour son cycle de conférences "le forum Nîmois Charle GIDE" Jean MATOUK président de l'assosiation et professeur des universités recoit, le 8 ocotobre 2014, à la maison du protestantisme à Nîmes Laurent Chevalier

Il a écrit de nombreuxlivres. J’en ai compté une dizaine et notamment les deux derniers : « Maigrirsans lutter – Fayard 2014 et « Le livre anti-toxique », chez le même Fayard, en2013.

Nous témoignons, chers amis, de la diversité de nos sujets , et en même temps de notre éclectisme, en accueillant ce soir le Docteur Laurent Chevallier, médecin nutritionniste attaché au CHU de Montpellier, et , par ailleurs, chef de l’Unité nutrition, médecine environnementale de la Clinique du Parc.

La malbouffe est devenue un vrai sujet de société. Il ne se passe pas une semaine, sans qu’un documentaire télévisuel plus ou moins fouillé ne vienne nous montrer les modes de production peu ragoutants de telle ou telle fabrication agro-alimentaire. C’est ainsi, par exemple, que l’an passé nous avons découvert le monde de fabrication des lasagnes et autres plats préparés mêlant viande et pâte, dans lesquels de la viande de cheval avait été mélangté , voire substituée à de la viande bœuf, notamment, mais pas seulement par la société Spanghero de l’Aude, dont il se serait avéré ensuite qu’elle avait aussi importé 57 tonnes de mouton interdit à la consommation en Grande Bretagne.

Une autre fois, certains s’en souviennent, on nous a démontré que les sages et gentils norvégiens créaient un « black out » complet sur la production de saumons d’élevage, compte tenu de la très faibles salubrité de ces production, des pollutions qu’elles rejetaient en mer.

Plus récemment on a découvert que le miel qui, naturellement est un fructose lévogyre, pour ceux qui se rappellent des cours de chimie organique, contenait aussi du sucre, c'est-à-dire du glucose , de même formule chimique, mais dextrogyre, ce qui n’a pas, je crois, du tout les mêmes propriétés nutritionnelles, mais a , par contre, la propriété économique d’être beaucoup moins cher. Avec bien entendu l’ajout systématique d’eau dans de nombreux aliments liquides ou semi liquides, pour en réduire le prix de revient, et en grossir la marge du fabricant, la substitution d’acide gras insaturés aux acides gras saturés, qui, vous le savez , sont meilleurs pour notre cholesterol cheri !

Peut-être le Docteur Laurent Chevalier vous parlera –t-il du problème des huiles de palme, qui ne sont pas nocives au naturel, étant même chimiquement proche de l’huile d’olive, mais dont la culture, d’une part, contribue à des atteintes environementales très fortes en Indonésie et dans quelques autres pays producteur et , d’autre part, pour notre objet de ce soir, deviennent nocives quand on les transforme pour les industrialiser .

Je n’en terminerais pas si je tentais de citer tous les scandales alimentaires, donc nutritionnels, qui ont été ouvertement dénoncés, donc implicitement admis, mais qui, au nom de l’emploi, comme ce fut longtemps le cas pour le tabac, se perpétuent et mettent en grand danger notre santé, tout en assurant, au prétexte de l’emploi, de copieux profits aux industriels. Sauf aux bretons, peut-être , qui par un de ces miracles négatifs dont la France a le secret parviennent à être en faillite alors que leurs concurrents allemands prospèrent.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, si je puix dire en la matière, voici quelques uns des derniers articles du Point du Docteur Laurent Chevallier

Peut-on encore manger du saumon à Noêl ?

Taxons la malbouffe !

Au-delà du cheval : des produits d’équarissage dans les plats cuisinés ?

Huile de palme, halte à l’intox !

Non à la taxe isolée du Nutella !

Les OGM sont insuffisamment évaluées !

Plus de transparence dans le coca cola ….. et j’en passe beaucoup

Il ne me reste plus qu’à passer la parole au Docteur Frédéric Laurent Chevallier pour 50 minutes comme à l’accoutumée, avec des images, en espérant qu’il va nous ouvrir effectivement l’appétit, à moins qu’il ne nous conduise à une diète vespérale qui, parait-il, de temps en temps , est bonne pour la santé.

Thème
Documentation

 

Sur le même thème