Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Rocher de Palmer, Cenon
Langue :
Français
Crédits
Joël Rochard (Intervention)
Détenteur des droits
Université de Bordeaux
DOI : 10.60527/rr1d-j589
Citer cette ressource :
Joël Rochard. Univ Bordeaux. (2024, 12 mars). Base et application de l'arido-viticulture , in 21e Matinée des Œnologues de Bordeaux. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/rr1d-j589. (Consultée le 13 juin 2024)

Base et application de l'arido-viticulture

Réalisation : 12 mars 2024 - Mise en ligne : 28 mars 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les changements climatiques annoncés pour les prochaines décennies aboutiront probablement à une accentuation du stress hydrique au niveau du vignoble. Par ailleurs, le manque d’eau dans certaines régions accentuera les obligations d’économie dans les caves, probablement relayé par des contraintes réglementaires croissantes. Ainsi le concept d’aridoculture, développé dans certaines régions chaudes du globe, pourrait concerner le secteur viticole tant d’un point de vue agronomique qu’œnologique.

En complément, l’augmentation de la température pourrait conduire à des niveaux d’évaporation et d’évapotranspiration supérieurs, pouvant accentuer la salinité des sols, préjudiciable pour le développement optimal de la viticulture. En complément les zones viticoles proches de secteur boisé seront probablement affectées par une augmentation de la fréquence et de l’intensité des incendies, associée à des effets négatifs sur la qualité des vins, par le dépôt de fumée.

L’objectif de la communication est de cerner les évolutions envisagées notamment à partir des scénarios du GIEC et de cerner les conséquences ainsi que les adaptations possibles pour la filière vitivinicole.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème