Conférence

Les débats sur les nouvelles expressions de la femme et de la féminité dans le Japon moderne : la "modan gâru" au prisme de Hiratsuka Raichô / Sandra Schaal

Réalisation : 10 mai 2012 Mise en ligne : 10 mai 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Les débats sur les nouvelles expressions de la femme et de la féminité dans le Japon moderne : la "modan gâru" au prisme de Hiratsuka Raichô / Sandra Schaal. In colloque "Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012). La force continue des choses changeantes", organisé par le laboratoire France Méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine (FRAMESPA) et le Centre d'études japonaises antenne de Toulouse (CEJ-Toulouse / Inalco). Toulouse, 10-11 mai 2012.Thématique 2 : Empire (1889-1945), 10 mai 2012.

Alors que se développait dans l'entre-deux-guerres au Japon une société urbaine moderne, se jouait aussi un imporatant conflit entre les valeurs japonaises traditionnelles et celles "modernes" importées d'Europe et des États-Unis. Le contraste de ces valeurs était incarné par deux figures opposées de la femme et de la féminité. L'une, modèle dans l'idéologie dominante, était "la bonne épouse et mère avisée" (ryôsai kenbo) dont le rôle devait se cantonner au foyer. L'autre, à la conduite fort libérée, était la modan gâru (ou moga), souvent vue comme trop ostentatoire dans ses manières et subversive. Rien de bien étonnant, alors, à ce qu'elle inspirât de nombreux écrits à des journalistes ou encore à des commentateurs sociaux. Rares, en revanche, furent les femmes -et parmi elles, les féministes- qui s'intéressèrent à la nouvelle forme de femme ou de féminité que construisait la moga.Sandra Schaal se penche sur les débats suscités par la moga et analyse particulièrement le point de vue que portait sur elle la célèbre "nouvelle femme" (atarashii onna), Hiratsuka Raichô (1886-1971).

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Nathalie MICHAUD (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2012, 10 mai). Les débats sur les nouvelles expressions de la femme et de la féminité dans le Japon moderne : la "modan gâru" au prisme de Hiratsuka Raichô / Sandra Schaal. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58197. (Consultée le 24 mai 2022)
Contacter
Documentation

Hiratsuka Raichô et le refus du modèle familial moderne, Christine Lévy. In Christian Galan, Emmanuel Lozerand (dirs.), La famille japonaise moderne (1868-1926), Arles, Éditions Philippe Picquier, 2011, 672 p.

La modan gâru, figure de la transgression dans le Japon moderne, Sandra Schaal, in Naoum Abi-Rached (dir.), Normes et marginalités à l’épreuve, Presses Universitaires de Strasbourg, 2010, 15-28.

Féminisme et féminité à travers l'autobiographie de Hiratsuka Raichô, Christine Levy. In Nadine Lucas, Cécile Sakai, Japon Pluriel 4. Actes du quatrième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Éditions Philippe Picquier, 2001.

 

> Voir aussi la bibliographie générale dans l'onglet "Documents" de la séquence d'ouverture du colloque

Dans la même collection

Sur le même thème