Entretien
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
Sancoins (18)
Langue :
Français
Crédits
Université de Tours/CETU ETIcS (Production), Laurent AUCHER (Réalisation), Laurent Aucher (Intervention)
Conditions d'utilisation
© CETU ETIcS - Université de Tours © CEDETE – Université d’Orléans
DOI : 10.60527/kwrx-8388
Citer cette ressource :
Laurent Aucher. UnivTours. (2019, 28 mai). JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER) , in Industrie céramique. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/kwrx-8388. (Consultée le 23 mai 2024)

JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER)

Réalisation : 28 mai 2019 - Mise en ligne : 16 septembre 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Originaire du Portugal, José Antonio est néen 1946 dans un milieu paysan. À l'adolescence, il est embauché dans le secteurdu bâtiment. Il arrive en France en 1970 après son service militaire. Iltravaille d'abord dans une usine de fabrication de fosses septiques (Sancoins)puis dans une entreprise de maçonnerie (Bourges). Il est ensuite recruté à latuilerie de Grossouvre comme ouvrier à la fabrication. Il y reste de 1971 à1978. Il retournera ensuite à Sancoins, jusqu'à sa retraite, travailler à la fabricationde fosses septiques. Au cours de l'entretien, José décrit son quotidien dansles différents emplois occupés. À propos de la tuilerie de Grossouvre, ilévoque notamment les conditions de travail difficiles dans les fours. Enfiligrane, son récit constitue un témoignage particulièrement précieux sur lerôle joué en France par la main-d'œuvre d'origine étrangère.

Enquête, réalisation  : Laurent AUCHER (CEDETE) 

Montage : Hélène CHAZAL (CETU ETIcS)

La recherche VIVAMEMORI abénéficié du financement de la Région Centre-Val deLoire complété par celui de laDRAC Centre-Val de Loire, de la Communauté de Communesd'Éguzon-Argenton-Vallée de la Creuse, de la ville de Vierzon, ainsi que du Syndicat mixtedu Pays Loire Val d'Aubois.

La recherche VIVAMEMORI estmenée par des chercheurs de l’Université d’Orléans(CRJP et CEDETE) et de l’Université de Tours(CETU ETIcS, CETU ILIAD3 et CITERES)

Avec le soutien du ServicePatrimoine et Inventaire de la régionCentre-Val de Loire, de Ciclic, l'agence duCentre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique, et des Archivesdépartementales du Cher et de l'Indre.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes