Entretien

JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 1)

Réalisation : 21 juin 2019 Mise en ligne : 21 juin 2019
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Jean-Robert Guichard estné en 1930 à Argenton-sur-Creuse. Alors qu'il doit reprendre le magasinfamilial de tissus, le destin en décide autrement grâce au soutien de Jean-RenéGravereaux, propriétaire des Etablissements Gravereaux situés àBoulogne-Billancourt et Argenton-sur-Creuse. Un stage de 8 mois dansl'entreprise argentonaise lui permet de se familiariser à l'ensemble des tâchesrelatives à la fabrication d'une chemise. S'ensuit une formation d'un an àParis au sein de l'Ecole supérieure du vêtement. Le diplôme obtenu, il occupedifférents postes dans le secteur de l'industrie de l'habillement en qualité deresponsable d'études et de recherches (chez SIVC), de chef du service études(chez Ets Gravereaux Boulogne-Billancourt), puis d'adjoint au chef du servicetechnique (Chez Singer), avant d'être recruté en 1958 par le CETIH, le Centred'Études Techniques des Industries de l'Habillement situé à Paris. D'abordingénieur du bureau d'études documentation, il occupe ensuite le poste de chefdu service documentation matériels avant d'être nommé chef de produits. Alors qu'ilest retraité, Jean-René Gravereaux le sollicite pour participer à la créationdu futur Musée de la chemiserie et de l'élégance masculined'Argenton-sur-Creuse. C'est dans ce cadre qu'il créé et anime le Centre de laMode et de Technologie de la Confection (CMTC), hébergé par le Musée.

Jean-Robert Guichard autilisé pendant longtemps un appareil photographique dans le cadre de sesfonctions au CETIH, accumulant les reportages réalisés dans les entreprises etau sein des salons professionnels. Il collabore régulièrement avec le serviceaudio-visuel du CETIH. Il commence à filmer pour le compte du CMTC en 1997.

Cet entretien a été réalisépar une équipe de chercheurs en sociologie del'Université de Tours (CETU ETIcS) dans le cadre de larecherche VIVAMEMORI.

Enquête, réalisation, montage : Assegond Céline

La recherche VIVAMEMORI abénéficié du financement de la Région Centre-Val deLoire complété par celui de laDRAC Centre-Val de Loire, de la Communauté de Communesd'Éguzon-Argenton-Vallée de la Creuse, de la ville de Vierzon, ainsi que du Syndicat mixtedu Pays Loire Val d'Aubois.

La recherche VIVAMEMORI estmenée par des chercheurs de l’Université d’Orléans(CRJP et CEDETE) et de l’Université de Tours(CETU ETIcS, CETU ILIAD3 et CITERES)

Avec le soutien du ServicePatrimoine et Inventaire de la régionCentre-Val de Loire, de Ciclic, l'agence duCentre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique, et des Archivesdépartementales du Cher et de l'Indre.

Découvrez le dossier sur les chemiseries à Argenton-sur-Creuse publié sur le site Mémoire de Ciclic.

Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Argenton-sur-Creuse (36)
Langue :
Français
Crédits
Céline ASSEGOND (Réalisation), Université de Tours/CETU ETIcS (Production)
Conditions d'utilisation
© CETU ETIcS - Université de Tours
Citer cette ressource:
UnivTours. (2019, 21 juin). JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 1). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/102857. (Consultée le 25 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème