Conférence

Macbeth de Verdi-Piave : une histoire à "dormir debout", en Italie sur fond de lutte patriotique en plein Risorgimento / Walter Zidaric

Réalisation : 29 novembre 2018 Mise en ligne : 29 novembre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Macbeth de Verdi-Piave : une histoire à "dormir debout", en Italie sur fond de lutte patriotique en plein Risorgimento / Walter Zidaric, in "Shakespeare sous le regard des romantiques", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordinationde Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 24 mai 2018.

Le Macbeth de Verdi est un cas emblématique de l’héritage shakespearien : la rencontre entre un artiste romantique à la carrière ascendante et un auteur dramatique du passé désormais érigé en icône universelle. Si cet opéra s’inscrit dans une démarche respectueuse de sa source d’inspiration, il est d’abord le résultat de la découverte d’une figure de la littérature anglaise par un jeune italien, quasiment dilettante en la matière. Comme souvent avec la posture des autodidactes, ces derniers s’enhardissent à connaître en profondeur l’objet de leur passion. Ils développent une vénération religieuse à son égard et leur première communion doit être une réussite absolue pour en surmonter l’audace. À force de placer l’œuvre de Shakespeare au pinacle, on pouvait imaginer un Verdi plus intimidé. La fougue des premiers temps a su lui donner du courage pour le projet de Macbeth. Par la suite, l’entreprise du Roi Lear est restée en revanche inachevée.
Le siècle des romantiques a beaucoup contribué à la sacralisation de Shakespeare. Son œuvre désormais intemporelle pour toutes les cultures occidentales devient la mesure à laquelle toute création artistique peut se voir confronter. Le drame shakespearien est désormais une valeur étalon. Le théâtre de Hugo, Dumas père et Musset s’évalue à l’aune du barde anglais, ces auteurs cherchant à lui rendre hommage et à lui être comparé. Plusieurs essais consacrés au dramaturge anglais sont fondateurs de l’esthétique romantique : Racine et Shakespeare de Stendhal (1823), la Préface de Cromwell (1827) de Hugo, plusieurs articles de Foscolo et Manzoni. Il est même difficile d’échapper à l’univers shakespearien tant le XIXe siècle lui accorde une place écrasante. Des éditions critiques ou populaires, ainsi que des traductions nouvelles et philologiques, viennent soutenir une omniprésence de l’œuvre théâtrale dans la programmation des théâtres. Elle modèle le jeu des comédiens et décerne selon leur mérite le statut d’acteur shakespearien. Les grands noms de la scène romantique se forgent tous à partir d’une interprétation de Hamlet, Roméo ou Othello... Berlioz n’a-t-il pas épousé une actrice, révélée à son cœur à travers le rôle d’Ophélie ?
Les chercheurs réunis par l’Institut IRPALL dans le cadre de cette journée d’étude scientifique organisée présentent un panorama européen de l’héritage shakespearien, du XVIIIe au XIXe siècle, dans le but de mieux cerner ce qui dans l’œuvre de Shakespeare a motivé l’inspiration du jeune Verdi.

Mots-clés :  Macbeth (opéra-1847) ; Giuseppe Verdi (1813-1901) ; Opéra et politique ; Politique et gouvernement -- Italie -- 1815-1861 ; Risorgimento

Intervenants
Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Toulouse, théâtre du Capitole
Langue :
Français
Crédits
Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Détenteur des droits
Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès - campus Mirail et aux auteurs.
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
UT2J. (2018, 29 novembre). Macbeth de Verdi-Piave : une histoire à "dormir debout", en Italie sur fond de lutte patriotique en plein Risorgimento / Walter Zidaric. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/103331. (Consultée le 7 août 2022)
Contacter
Documentation

SIRTORI, Marco (2017). Andrea Maffei, gli stivali di Giuseppe Verdi e le streghe del "Macbeth", in Camillo Faverzani, Lucca (dir.), The Lark and the Nightingale. Shakespeare et l’opéra / Shakespeare e l’opera, séminaire / Seminari « L’Opéra narrateur » 2015-2016, Saint-Denis, Université Paris 8. Lucca (Italie), Libreria, Musicale Italiana (LIM), 195-225.

RESCIGNO, Eduardo (2012). Giuseppe Verdi : Lettere. Torino, Einaudi Editore, coll. I Millenni, 1170 p.

FOURNIER-FINOCCHIARO, Laura (2010). Littérature et formation politique des patriotes italiens au XIXe siècle, Les cahiers psychologie politique, 17, juillet 2010. [En ligne : http://lodel.irevues.inist.fr/cahierspsychologiepolitique/index.php?id=1724].

ZIDARIC, Walter (2010). I Promessi sposi (Les Fiancés) de Manzoni et l’opéra italien du XIXe siècle. Nationalisme littéraire et musical en Italie entre le Risorgimento et l’unification du pays, in Dominique Peyrache-Leborgne et André Peyronie (dirs), Le romanesque et l’historique. Marge et écriture, Nantes, Éditions Cécile Defaut, coll. Horizons comparatistes, 43-70.

TADIÉ, Alexis (2006). D’Othello à Otello : les avatars du Maure, Études Épistémè, 9, avril 2006. [En ligne : http://journals.openedition.org/episteme/2686].

FARINA, Silvia (2005). La traduction des livrets d'opéra au XIXème siècle: Otello de Rossini à Verdi. Thèse de doctorat Littérature française et comparée. Université Paris 4, 2 vol. 780 p.

MILZA, Pierre (2001). Verdi et son temps. Paris, Éditions Perrin, 559 p. [Rééd. 2014].

DE VAN, Gilles (1999). La rencontre de Verdi et de Shakespeare : le traitement de la voix, in Actes des congrès de la Société française Shakespeare, 17, 109-118. [En ligne : https://journals.openedition.org/shakespeare/355].

LASSUS, Marie-Pierre(1992). La Voix impure ou" Macbeth" de Verdi. Villeneuve d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 252 p.

VERDI, Giuseppe, PIAVE, Francesco Maria, RESCIGNO, Eduardo (ed.) (1988). Macbeth: versione 1865 [livret] Milano, Casa Ricordi.

RESCIGNO, Eduardo (1983). Macbeth di Giuseppe Verdi : guida all’opera. Milano, Mondadori Editore, 1983.

ABBIATI, Franco (1959). Giuseppe Verdi. Milano, Casa Ricordi,  4 vol.

CESARI, Gaetano, LUZIO, Alessandro (1913). I Copialettere di Giuseppe Verdi. Milano, Stucchi Ceretti, Milano, 759 p. [Réimpression éd. Forni, 1979].

MOORE, Thomas (ed.) (1833). Letter 310 To Mr Rogers, March 3 1818 [P.S.], in Letters and Journals of Lord Byron with notices of his life. Vol. II. Paris, Baudry's European Library, 69-70.

 

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème