Documentaire

Chronique des Pygmées baka : récolte et fabrication de la pâte d'amandes de mangues sauvages

Réalisation : 30 juin 2015 Mise en ligne : 30 juin 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Est du Cameroun à 10 km du village de Kongo. N3 12.736 E13 49.721.Dans la forêt équatoriale africaine, les Pygmées Baka du Cameroun vivent en symbiose avec leur environnement. La chasse, la pêche et la cueillette sont des activités que les Pygmées pratiquent au gré des saisons et de leurs besoins. Au début de la petire saison sèche commence la récolte des mangues sauvages (Irvinga gabonesis). Les Pygmées établissent un campement temporaire en forêt, ici au nord-est de la ville de Lomié au Cameroun, à l’occasion de la récolte des mangues sauvages qui peut durer plusieurs semaines. Les Pygmées sont un peuple semi-nomade en voie de sédentarisation.La collecte qui consiste à ramasser les fruits mûrs tombés au sol, est une importante source de revenus. Cette activité de cueillette est traditionnellement pratiquée en famille par les femmes et les enfants. Pendant ce temps, , les hommes sont parfois aux champs, posent leurs pièges, se reposent de la nuit de chasse, confectionnent des outils (haches, couteaux), des sacs à dos. L'un ou l'autre reste près du groupe des femmes et enfants, en protection, particulièrement lors de cette récolte, une panthère rodant depuis plusieurs jours près des campements.Les fruits sont d’abord fendus avec une machette, pour récupérer la chair et les noyaux, les amandes. Riches en graisses et en protéines, les amandes constituent un complément alimentaire important et contiennent tous les acides aminés indispensables à l’homme.Une fois les amandes extraites, la fine pellicule qui les entoure est retirée.Consommée sur place, la pulpe du fruit est également utilisée pour la fabrication des jus, confitures et gelées.Les amandes récoltées sont acheminées au fur et à mesure dans les villages pour y être vendues ou séchées. Un stockage prolongé en forêt gâterait la récolte du fait de l’humidité. Les amandes sont ensuite laissées 24 heures au-dessus d’un feu, à l’abri d'une maison. On obtient alors des amandes grillées. Une autre méthode consiste à les déposer sur le toit d’une case pour un séchage au soleil, si le temps le permet. Elles sont ensuite pilées dans un mortier. La pâte obtenue est laissée à sécher. Le troisième jour, la préparation est démoulée. La pâte dure obtenue sera râpée et utilisée comme condiment dans la préparation de ragoûts de poisson ou de viande.

ACTEURS :les femmes et enfants des villages de Bareko, Carrière et Petit Mayang

CAMÉRA SON MONTAGE RÉALISATION : Laurent Maget

PRODUCTION : L. Maget, Laboratoire dynamique de l'évolution humaine UPR2147 CNRS

Intervenants
Thèmes
Notice
Langues :
Français, Baka (Cameroun)
Crédits
Laurent MAGET (Réalisation)
Conditions d'utilisation
© 2015 tous droits réservés L. Maget, Laboratoire dynamique de l'évolution humaine UPR2147 CNRS
Citer cette ressource:
SMM. (2015, 30 juin). Chronique des Pygmées baka : récolte et fabrication de la pâte d'amandes de mangues sauvages. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/86879. (Consultée le 26 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème