Canal-U

Mon compte
Ecole Normale Supérieure de Lyon

L'invisible, c'est imprévisible


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_normale_superieure_de_lyon/embed.1/l_invisible_c_est_imprevisible.13431?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
Roth Wolff-Michaël

Producteur Canal-U :
Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

L'invisible, c'est imprévisible

Les théories constructivistes présupposent que l’élève s’oriente de façon intentionnelle vers le savoir (l’objet d’apprentissage) qu’il est sensé construire. Mais comment l’élève peut-il s’orienter vers la construction d’un savoir qu’il ne connait pas encore ? En utilisant des exemples illustratifs dans le domaine de la perception, W.-M. Roth développe – en se basant sur les travaux de P. Maine de Biran, M. Merleau-Ponty, M. Henry, et J.-L. Marion – une théorie phénoménologique de l’apprentissage comme donation. Il présente une analyse détaillée d’un épisode extrait d’un cours de mathématique en deuxième année scolaire : les élèves y ont pour tâche de reproduire avec de la pâte à modeler un objet mystère qu’ils peuvent toucher mais ne peuvent pas voir.



 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte