Canal-U

Mon compte
Réseau Thématique de Recherche Milieux & Diversité

Quels effets des instruments de l'action publique environnementale sur les systèmes agricoles dans les espaces de fonds de vallée ? Le cas du bassin de la Maine


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/rtr_midi/embed.1/quels_effets_des_instruments_de_l_action_publique_environnementale_sur_les_systemes_agricoles_dans_les_espaces_de_fonds_de_vallee_le_cas_du_bassin_de_la_maine.58721?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Quels effets des instruments de l'action publique environnementale sur les systèmes agricoles dans les espaces de fonds de vallée ? Le cas du bassin de la Maine

5e colloque des Zones Ateliers – CNRS 

2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers

SESSION 9-Gouvernance et trajectoires des socio-écosystèmes


Quels effets des instruments de l'action publique environnementale sur les systèmes agricoles dans les espaces de fonds de vallée ? Le cas du bassin de la Maine (ZA Loire)

Marie Fournier ∗† 1,2,3, Mathieu Bonnefond‡ 1,4,5

 

1  LTSER-  Zone Atelier Loire –  CNRS INEE –  France

2  École Supérieure des Géomètres et Topographes –  Conservatoire National des Arts et Métiers - CNAM (FRANCE)  –  France

3  Laboratoire Géomatique et Foncier –  Conservatoire National des Arts et Métiers [CNAM] : EA4630 – France

4  Laboratoire Géomatique et Foncier (GeF)  –  Conservatoire National des Arts et Métiers [CNAM] : EA4630 –  France

5  École Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT)  –  Conservatoire National des Arts et Métiers - CNAM (FRANCE)  –  1, boulevard Pythagore  - Campus  universitaire - 72000 Le Mans, France

 

Résumé

En quelques décennies, les espaces de fonds de vallées sont devenus des secteurs particulière- ment investis par les porteurs des politiques publiques d’environnement (PPE), que ce soit dans le cadre des politiques de préservation de la biodiversité, de restauration des cours d’eau et mi- lieux aquatiques, de préservation de la ressource en eau ou de gestion du risque d’inondation. Au cœur du bassin de la Loire, les espaces de fonds de vallée du bassin de la Maine en sont un exem- ple particulièrement éclairant.  Sur ce bassin versant,  l’enjeu principal des PPE  est le maintien des prairies permanentes, valorisées principalement par des systèmes agricoles d’élevage extensif et remplissant un large panel de fonctionnalités écologiques et paysagères (habitats d’espèces protégées,  espaces de mobilité des cours d’eau,  zones de ralentissement  dynamique  des crues, etc..).   Or, les données statistiques révèlent une perte annuellement en surface depuis le début des années 2000 et questionnent la capacité des PPE  à contribuer à leur maintien.

 

S’appuyant  sur quelques-uns  des résultats du projet  PSDR4  GO FARMaine,  notre communi- cation aura pour ambition d’illustrer  la manière dont les porteurs des PPE  construisent  leur action sur ces espaces de fonds de vallée depuis la fin des années 1990 et dans quelle mesure elle contribue au maintien de systèmes  capables de valoriser des milieux certes contraignants d’un point de vue agronomique mais particulièrement riches au niveau environnemental.

 

L’instrument incitatif des mesures agri-environnementales (aujourd’hui Mesures Agro-Environnementales et Climatiques)  reste bien sûr le premier instrument pensé directement à destination du monde agricole (Debray, 2018) mais ce dernier est de plus en plus débattu et critiqué (Partie 1).  Il appa- raît surtout que le panel d’instruments à disposition des porteurs des PPE  (Larrue, 2000),  s’est largement étoffé pour leur permettre de construire leurs dispositifs d’action (Mormont, 1996) et influer sur le foncier et les pratiques agricoles visés (Partie 2).  Dans ce cadre, nous montrerons en quoi la profession agricole se saisit des opportunités  fournies par les PPE  pour maintenir les systèmes en place mais revendique aussi de plus en plus une place dans la définition et la construction de ces dispositifs qui l’impactent au premier chef (Partie 3).

Cette  communication  se propose de contribuer aux réflexions des ZA dans l’analyse  des tra- jectoires des socio-écosystèmes par le prisme des interactions homme-nature,  de gestion de l’eau ou du risque environnemental.

 

 

Références

Debray, Adèle.  2018.  " Les mesures agro-environnementales : dispositifs de préservation durable des fonds de vallée agricoles ?  Etudes de cas dans le bassin de la Maine ",  Colloque Eaux et Paysages,  Blois.

Larrue, Corinne.  2000.  Analyser les politiques publiques d’environnement.  Paris : L’Harmattan. Mormont,  Marc.    1996.    Agriculture  et  environnement,   pour  une  sociologie des  dispositifs. Economie rurale, 236, 28-36.


--

Programme et recueil des résumés à télécharger dans l'onglet documents ci-dessus.

Toutes les informations sur le site du colloque :

https://20ans-rza.sciencesconf.org/resource/page/id/5


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte