Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

Estimation de la différence de température entre la forêt et les espaces ouverts dans le Jura


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/estimation_de_la_difference_de_temperature_entre_la_foret_et_les_espaces_ouverts_dans_le_jura.55017?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Estimation de la différence de température entre la forêt et les espaces ouverts dans le Jura

De la météo à l’agrométéo de précision : Une révolution en marche ?
Module 2. Agrométéo : des capteurs de mesures et objets connectés au plus près des sujets d’études
Journées techniques - UMT Seven
25 février 2020, Bordeaux Science Agro


La modélisation statistique des différences qui apparaissent entre la température observée en forêt et en site ouvert est fondamentale pour évaluer l’intérêt du climat en agroforesterie. Nous utilisons un corpus de 29 couples de stations situées à faible distance l’une de l’autre dans les deux milieux et localisés dans le Jura (France). Les températures minimales (tn) et maximales (tx) ont été acquises de décembre 2014 à octobre 2015. La modélisation est fondée sur un modèle de régression où les variables explicatives sont deux variables temporelles relatives aux conditions atmosphériques (amplitude journalière et écart à la normale 1981-2010 des températures). En moyenne, les tn sont plus élevés de 1.5°C et les tx plus frais de 3°C dans la forêt que hors forêt. Les deux variables expliquent plus de 90 % de la variance. Les estimations reproduisent bien les différences observées : les erreurs faibles (-0,4°C à +0,4°C) concernent 45 % des estimations. Mais des erreurs d’estimation supérieures à 1,5°C se produisent dans 10 % des cas. Les RMSE et le R² s’établissent à 0,98°C et 0,4 pour les tn et à 0,86°C et 0,44 pour les tx.


>> Daniel Joly, Directeur de recherche CNRS Emérite, CNRS, Université de Bourgogne Franche-Comté


 Logo UMT Seven





  •  
  •  
    Date de réalisation : 25 Février 2020
    Durée du programme : 16 min
    Classification Dewey : Efficacité et rendement de la production agricole (innovation technologique et science en agriculture, méthodes, productivité agricole, rapport coût-production, taille de l'exploitation agricole, techniques, utilisation de la main-d'oeuvre), Météorologie agricole
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Ingénierie de l'environnement
    Collections : De la météo à l'agrométéo de précision
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    producteur : Université de Bordeaux
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : prévision, agriculture, capteurs, météo de précision
    Conditions d’utilisation / Copyright : BY-NC
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 De la météo à l’agrométéo de précision : Une révolution en marche ? / Introduction
 La mesure de l'atténuation des signaux satellites de télévision pour quantifier les pluies
 La météo observée : mesures standards et représentativité spatiale / Questions et échanges
 Les Points d'Observation Météo (POM) sur Épicure : la météo sans les soucis de la station !
 Retour d’expérience Météo France sur les réseaux partagés
 Le projet MétéoPrec : les apports de la météo de précision pour l’agriculture ; premiers résultats
 Des capteurs de température et d'hygrométrie distribués dans la canopée du vignoble : premiers constats
 Quels capteurs et mesures pour l’élevage et le bien-être animal ? Le point sur les mesures sous abris forestiers ou en bâtiments
 Changement climatique, le point sur les derniers résultats du GIEC
 Introduction sur la prévision météo, les outils, les différentes échéances
 Système d‘assimilation des données d’observation en temps réel pour améliorer les sorties locales des modèles de prévision à courte échéance
 Harmonisation et utilisation des scénarios probabilistes prévisionnels pour l’aide à la décision en agriculture
 Les RADARs, le réseau Aramis et la donnée Antilope
 Agrométéo : capteurs de mesures et objets connectés / Questions et échanges
 La prévision et sa précision de l’échéance immédiate à la tendance saisonnière / Questions et échanges
 Comparaison des mesures climatiques in situ (station météo) et des données climatiques spatialisées pour la gestion du vignoble
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte