Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

L’occupation anthropique du versant nord pyrénéen entre 26 et 21 ka cal BP : entre dynamiques culturelles et processus taphonomiques / Caroline Renard, Mathieu Lejay


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/l_occupation_anthropique_du_versant_nord_pyreneen_entre_26_et_21_ka_cal_bp_entre_dynamiques_culturelles_et_processus_taphonomiques_caroline_renard_mathieu_lejay.57269?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

L’occupation anthropique du versant nord pyrénéen entre 26 et 21 ka cal BP : entre dynamiques culturelles et processus taphonomiques / Caroline Renard, Mathieu Lejay

L’occupation anthropique du versant nord pyrénéen entre 26 et 21 ka cal BP : entre dynamiques culturelles et processus taphonomiques / Caroline Renard et  Mathieu Lejay, in "Vivre pendant la dernière glaciation. Occupations humaines et paléoenvironnements : quelles spécificités dans les Pyrénées ?" colloque organisé par le laboratoire Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES) de l’Université Toulouse Jean Jaurès, l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et l'Association Grottes & Archéologies sous la responsabilité scientifique de Céline Pallier (Inrap, Traces), Marc Jarry (Inrap, Traces), Caroline Renard (Cnrs, Traces), et Mathieu Lejay. Université Toulouse Jean Jaurès, 10-12 avril 2019.

Pour la période comprise entre 26 et 21 ka cal BP, la documentation archéologique actuellement disponible pour le versant nord pyrénéen altère vraisemblablement notre vision des phénomènes passés.
La rareté des indices anthropiques et l’état lacunaire de la documentation –conséquence de fouilles anciennes et/ou des conditions d’enregistrement des séquences– rendent délicates les interprétations relatives à la géographie humaine du monde pyrénéen durant cette période. Cette présentation tente de montrer, sur la base d’arguments géomorphologiques et à travers la réévaluation critique de certaines séquences de référence, l’importance des biais qui doivent aujourd’hui être considérés pour espérer, à terme, reconstituer les dynamiques à l’oeuvre dans l’espace pyrénéen.
Dans ce cadre, l’interfluve Save-Seygouade (Haute-Garonne) permet d'aborder la question cruciale d'une préservation différentielle des niveaux archéologiques et des phénomènes de vidange de certains sites ou ensembles de site. En effet, cet espace se caractérise par une importante variabilité dans le temps et l'espace des occupations anthropiques selon les deux vallées et au sein d'une même vallée. À ce titre, la question de l'accessibilité et/ou de la conservation des cavités, contraintes par les phénomènes karstiques, alluviaux et périglaciaires se pose légitimement. Par ailleurs, si cette étude de la nature et du phasage des épisodes morphologiques affectant le secteur demeure encore préliminaire, cette perspective taphonomique incite à reconsidérer avec prudence une lecture directe de la répartition des occupations/populations (de la fin du Paléolithique supérieur récent) sur la seule base de la présence/absence des sites archéologiques.
Et c’est vraisemblablement à l’aune de ces considérations que devrait par exemple être revue l’hypothèse, défendue par certains chercheurs, d’une mosaïque culturelle à l’échelle du sud-ouest français entre 23 et 21 cal ka BP. Certains scénarios admettent en effet que le versant nord pyrénéen témoignerait dans cet intervalle chronologique d’une perduration des sociétés solutréennes tandis que les traditions techniques du Badegoulien se développeraient, en parallèle, plus au Nord. Néanmoins la fiabilité de ce scénario demeure largement subordonnée à l’état de la documentation disponible. C’est ce que tendent à montrer les résultats de la ré-évaluation interdisciplinaire de collections anciennes qui, à l’instar de la couche D du gisement des Harpons (Lespugue, Haute-Garonne), invalident l’hypothèse d’un no man’s land badegoulien dans cette zone et, de ce fait, la perduration des traditions techniques du Solutréen au-delà de 23/22,5 ka cal BP. Ainsi, des facteurs historiographiques (objectifs et méthodes de fouilles antérieures à la définition du Badegoulien), méthodologiques (usage des données radiométriques), taphonomiques et géomorphologiques se conjuguent pour expliquer une grande partie de la spécificité des enregistrements archéologiques pyrénéens et, sans doute, une partie de leurs originalités.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 11 Avril 2020
    Durée du programme : 29 min
    Classification Dewey : Archéologie de la préhistoire, Géomorphologie (création et modification des reliefs topographiques par les processus de dépôt et d'érosion, création et modification du relief terrestre)
  •  
    Catégorie : Colloques
    Niveau : niveau Licence (LMD), niveau Master (LMD)
    Disciplines : Archéologie préhistorique, Paléolithique
    Collections : Vivre pendant la dernière glaciation
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : LEJAY Mathieu, RENARD Caroline
    producteur : Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
    Réalisateur(s) : BASTARD Bruno
    Editeur : SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : paléoenvironnement, paléoécologie, Paléolithique, glaciations (Pyrénées), recherches en archéologie, établissements humains préhistoriques
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès et aux auteurs.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Vivre pendant la dernière glaciation. Occupations humaines et paléoenvironnements : quelles spécificités dans les Pyrénées ? Introduction / Mathieu Lejay
 Aux sources de la préhistoire : Édouard Piette à la terrasse des glaciers / François Bon
 Le Paléolithique moyen récent (OIS3) sur le versant nord des Pyrénées : synthèse paléogéographique de l’implantation humaine néandertalienne / Théo Minet
 Les paléo-englacements pyrénéens du Maximum Würmien au Global LGM / Marc Calvet
 Environnements glaciaires et fluvioglaciaires dans les Pyrénées au cours de la dernière Terminaison glaciaire / Magali Delmas
 Chronologie des fluctuations glaciaires dans les Pyrénées au cours du Global LGM et de la dernière Terminaison glaciaire : données nouvelles et implications paléo-climatiques / Théo Reixach
 Pour une archéologie des vides et des pleins : l'Aurignacien au pied des Pyrénées / François Bon
 Le Gravettien sur le versant sud des Pyrénées occidentales. Nouvelles données, études paléo-environnementales et proposition territoriale / Alvaro Arrizabalaga
 De l’enregistrement sédimentaire en milieu karstique à la taphonomie des sites archéologiques dans les vallées pyrénéennes pendant la dernière période glaciaire : les apports de la grotte du Mas d’Azil / Céline Pallier
 10000 ans à l'ombre des Pyrénées : quelles évolutions au sein des sociétés du Magdalénien, de l'Azilien et du Laborien (21 et 11 ka cal BP) / Mathieu Langlais, Jean-Marc Pétillon
 Dynamique des glaciers et des lacs d’altitudes dans les Pyrénées françaises : résultats en Ariège de datations de moraines et d’analyses des remplissages sédimentaires lacustres proglaciaires / Emmanuel Chapron
 L’occupation du versant nord des Pyrénées au Paléolithique récent : apport des données archéozoologiques / Sandrine Costamagno
 Présences mésolithiques dans les Pyrénées : état des connaissances et pistes de recherche / Benjamin Marquebielle, Nicolas Valdeyron
 Les grottes mémoires des paléoenvironnements. Le rôle des processus de condensation-corrosion et de la biocorrosion sur les parois et les remplissages / Didier Cailhol
 Les chiroptères comme agent d’érosion endokarstique, conséquences sur la conservation des objets archéologiques : l’exemple de la grotte d’Isturitz (Pyrénées occidentales, France) / Nathalie Vanara
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte