Vidéo pédagogique

Juger de la nature publique ou privée d'un échange (Module 7.4)

Réalisation : 25 novembre 2013 Mise en ligne : 25 novembre 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

MOOC "Internet, les autres et moi" : cours en ligne délivré du 27 janvier 2014 au 31 mars 2014 sur la plateforme FUN-MOOC.

Semaine 7 : Rester maître de sa sphère privée sur InternetCours 4 : Juger de la nature publique ou privée d'un échange

Quand vous postez un message ou que vous diffusez de l’information sur Internet, vous devez réfléchir au caractère public des propos que vous allez envoyer. Ces informations pourront-elles être consultées par tous ou, au contraire, seulement accessibles à des personnes que vous aurez choisies ? Notez que les contextes d’usage et de communication sont  multiples  sur la toile.  Dans cette séquence, vous serez amené à juger de la nature publique ou privée des échanges dans divers espaces de communication.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université de Lille 1 (Production)
Conditions d'utilisation
Licence Creative Commons , Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.
Citer cette ressource:
C2i. (2013, 25 novembre). Juger de la nature publique ou privée d'un échange (Module 7.4). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/73117. (Consultée le 22 mai 2022)
Contacter
Documentation

INTERNET LES AUTRES ET MOI
Juger de la nature publique ou privée d’un échange

Comme nous avons pu le voir à travers les modules précédents, le web social permet d’échanger des informations avec une grande simplicité et sous différentes formes: à travers les réseaux sociaux, les messageries électroniques, les plateformes de blog ou de micro-blogage, les forums de discussions et même les sites de partage de ressources qui permettent de poster des commentaires. Tous ces services offrent une grande diversité dans la manière de communiquer et nous obligent à être attentifs à la nature publique ou privée d’un échange.
Nous verrons dans cette séquence comment rester maître de sa sphère privée dans ses échanges et comment ne pas porter préjudice à un tiers.
L’important sera de toujours bien identifier les destinataires de nos messages. Un échange sera privé si ses destinataires, personnes physiques ou morales, sont déterminés ou individualisés.
Par exemple, pour la messagerie électronique, si aucun destinataire n’est identifié ou affiché, le message est public. C’est le cas d’une liste de diffusion dont la liste des abonnés n’est pas connue. Par contre, si vous êtes un destinataire clairement identifié d’un message, celui-ci étant de nature privée, vous de devriez pas le retransmettre à d’autres personnes sans l’accord de l’expéditeur. Vous risqueriez de porter atteinte à sa vie privée.
Le numérique apporte une grande facilité technique à réaliser certaines actions comme ici le transfert de message (1 clic) mais il ne doit pas nous faire oublier l’importance de se poser certaines questions comme celle de la nuisance qu’on peut occasionner en diffusant une information.
Nous définirons également la nature des messages postés sur les forums ou par exemple sur Twitter. Ces services permettent souvent deux types de communication, une réservée aux échanges privés et l’autre aux échanges publics.
Le cas des réseaux sociaux est particulièrement délicat car la frontière entre sphère publique et sphère privée est souvent difficile à tracer. Nous avons déjà rappelé à plusieurs reprises l’importance de régler les paramètres de confidentialité permettant de contrôler l’accès à ses données personnelles.
Pour éviter les utilisations publiques non désirées de vos échanges, vous pourrez aussi régler les paramètres liés à vos publications sur votre mur.
Certains cas de licenciement suite à des propos injurieux envers un employeur sur Facebook ont montré que le choix du paramétrage « accessible aux amis des amis » ne suffit pas à donner un caractère privé à une publication. L’argument étant qu’une page, même personnelle, prend un caractère public dès lors que son contenu peut être lu par plusieurs personnes.
Le statut juridique des murs Facebook semble difficile à trancher. La question étant de savoir si Facebook doit être considéré comme un espace public ou un espace privé.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème