Conférence
Notice
Langue :
Français
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
ClermontMsh. (2020, 20 novembre). Rodolphe Perez, « Cris poétiques : esthétique de la déchirure chez Laure » , in Genres et formes poétiques de la colère, de l'Antiquité au XXIe siècle. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112025. (Consultée le 22 février 2024)

Rodolphe Perez, « Cris poétiques : esthétique de la déchirure chez Laure »

Réalisation : 20 novembre 2020 - Mise en ligne : 20 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Rodolphe Perez : doctorant contractuel en littérature du XXe siècle, EA6297 ICA (Interactions Culturelles et Discursives), Université de Tours.

Écrivaine peu connue née en 1903 et morte relativement jeune, en 1938, Colette Peignot, éditée sous le pseudonyme Laure, a laissé une œuvre littéraire qui échappe à la littérature. Portée par une colère contre son époque et contre sa propre histoire, la poète s’est adonnée à l’écriture dans une désir cathartique, mue par la volonté d’exprimer intimement une sensibilité déchirée et violentée. Aussi, cette écriture fulgurante prend-elle l’allure d’un cri, d’un sursaut épiphanique de la parole poétique, brutal et radical, expression d’un élan vital et d’une rage face au réel. Fragments, morceaux, puzzle littéraire, l’écriture de Laure s’engage dans une esthétique qui tente de réconcilier la déchirure ontologique vécue par le sujet d’un lyrisme heurté.

Dans la même collection

Sur le même thème