Canal-U

Mon compte
A.P.D.E.N. (ex FADBEN) - Association des professeurs documentalistes de l’Éducation nationale

La construction didactique en questions : référence(s), contenus, pratiques - Muriel FRISH, Cedric FLUCKIGER, Magali LOFFREDA


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fadben_federation_des_enseignants_documentalistes_de_l_education_nationale/embed.1/la_construction_didactique_en_questions_reference_s_contenus_pratiques_muriel_frish_cedric_fluckiger_magali_loffreda.9882?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La construction didactique en questions : référence(s), contenus, pratiques - Muriel FRISH, Cedric FLUCKIGER, Magali LOFFREDA

TABLE RONDE

Animateur : Ivana BALLARINI, Professeur documentaliste - Vice-présidente de la FADBEN - Equipe Limin-R


Quel regard les sciences de l’éducation portent-elles sur l’éducation à la culture de l’information ? Quels peuvent être leurs apports ?

Muriel FRISH

L’information-documentation se trouve à la croisée de trois problèmes : l’élaboration curriculaire, l’articulation aux autres curricula et le besoin de nouvelles modalités de formation. La question de la référence aux Sciences de l'information (SIC) et de la communication plutôt qu’aux Sciences de l'éducation (SE) mérite aussi d’être posée. En fait, l’information-documentation mobilise trois champs : SIC, SE et pratiques de formation. Dès lors, il faut penser leur convergence épistémologique, à la fois à partir de leurs enjeux (information/documentation, discipline/didactisation, pratiques ordinaires/extraordinaires) et de la transposition didactique.



Quelle éducation à la culture informationnelle numérique ? Une perspective didactique.

Cédric FLUCKIGER

En l’absence de discipline scolaire, l’enseignement de la « culture informationnelle numérique » est structurée comme une « éducation à ». Cela pose trois questions : celle du sujet apprenant (digital native, futur citoyen), celle des contenus d’enseignement (objet d’enseignement ou moyen d’apprendre un contenu disciplinaire) et celle du curriculum (aujourd'hui piloté par les compétences, ex. du B2i).


Quelle formation des élèves aux compétences informationnelles ? Une étude de cas dans un lycée agricole

Magali LOFFREDA

L’institution, si elle a introduit la discipline en 1984, confine pour autant l’information-documentation dans la logique de la maîtrise de l’information (apprentissages concrets, articulations disciplinaires, référentiels de savoirs instrumentaux centrés sur l’imprimé). Le décalage avec la réalité du champ en prise avec le numérique (web, réseaux sociaux, wikipédia, concepts…) pose la question de la pertinence de cet enseignement.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte