Canal-U

Mon compte
Inria

5.5. Quand les différences sont trompeuses


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/inria/embed.1/5_5_quand_les_differences_sont_trompeuses.24702?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
RECHENMANN Francois
PARMENTELAT Thierry

Producteur Canal-U :
Inria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

5.5. Quand les différences sont trompeuses

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la méthode UPGMA, que nous venons de voir, se révèle simpliste. L'une des raisons par exemple, c'est pourquoi quand on recalcule les distances, quand on a groupé deux espèces et construit un nouveau noeud, pourquoi recalcule-t-on les distances sur la base d'une moyenne ? Difficile à justifier d'un point de vue biologique, mais la méthode est simple. Mais peut-être que la critique la plus forte provient du fait que nous nous appuyons sur des distances qui sont calculées sur les séquences, et nous allons voir que ce calcul-là tend à sous-estimer le nombre de mutations qui a eu effectivement lieu ou qui a pu effectivement avoir lieu. Je m'explique. Le cas le plus simple est le suivant. Nous avons deux séquences, séquence 1, séquence 2. Et un événement de substitution se produit ici dans la séquence 2. Le nombre de substitutions mutations observées est 1 et le nombre de substitutions réelles est 1. C'est ce cas-ci, voilà. Mutation. Très bien.
Maintenant, un exemple où le nombre de substitutions observées est plus bas que le nombre de substitutions réelles. Dans la séquence 1, on a toujours ce A, et dans la séquence 2, nous avons une série de 2 mutations, A en C, C en T. Or, nous, à travers la séquence qu'on observe, la seule chose qu'on voit, c'est A et T. Donc on a tendance à considérer qu'il y a eu une substitution alors qu'il s'en est produit deux. Regardons. 1, 2. Or, nous ne voyons pas celle intermédiaire...

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte