Conférence

Le développement des régulations épistémiques ... - Baker

Réalisation : 1 décembre 2011 Mise en ligne : 1 décembre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le développement des régulations épistémiques et socio-affectives dans les groupes d’app

Toutes les démarches de recherche dans les Sciences de l’Apprentissage accordent une place privilégiée à l’analyse des interactions médiées par des artefacts, impliquant les apprenants, les enseignants et la situation éducative. Jusqu’ici, les analyses ont été surtout centrées sur les processus épistémiques et discursives (la co-élaboration de connaissances, la négociation du sens), mis en relation avec l’élaboration des artefacts épistémiques. Dans cet exposé, je présenterai une série de recherches empiriques et qualitatives, dont l’objectif était de comprendre les rôles des relations interpersonnelles et de la régulation interactive de l’affect dans le travail des groupes d’apprenants. Les résultats d’analyses mettent en évidence une « signature » de régulation des « tensions » spécifique à chaque groupe, et dans une perspective développementale, le fait que la tentative de préserver la relation interpersonnelle peut être au détriment de l’approfondissement du problème à résoudre.

All research approaches in the Learning Sciences give a privileged place to the analysis of artefactually mediated interactions between students, teachers and the situation. Analyses have mostly focussed on epistemic, inter-discursive processes (knowledge co-elaboration, interactive meaning-making), in relation to the elaboration of “knowledge artefacts”. Although the importance of “social” dimensions of educational situations has been long since recognised, it is only relatively recently that precise methods have been developed for understanding their mutual interdependencies with knowledge elaboration, in a way that goes beyond the here and now of individual encounters.

After situating interaction analysis in the Learning Sciences, I present a series of three studies, whose aim was to understand the role of interpersonal relations and the interactive regulation of affect in students’ group work. The first two studies reveal the specific “signature” of interactions, in terms of “tension-relaxation” regulation. The third adopts a developmental perspective on such regulatory patterns, across several interactions of the same group. Group development is shown to consist just as much in active maintenance of interpersonal relations as in their changes across evolving task contexts. This leads to a conception of collaborative learning as a developmental trajectory of the collaborative working relation. In conclusion, I discuss how educational situations could be organised in order to favour students’ constructive group work.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Luc TROUCHE (Publication), Christian Bailly (Réalisation), École Normale Supérieure de Lyon (Production), Institut Français de l'Éducation (Production)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
ENS de Lyon. (2011, 1 décembre). Le développement des régulations épistémiques ... - Baker. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/54041. (Consultée le 22 mai 2022)
Contacter
Documentation

Constituer une communauté de recherche interdisciplinaire sur les sciences de l’apprendre.
L’objectif scientifique essentiel de ce séminaire est de construire une réflexion sur les Sciences de l’apprendre, en prenant cette expression dans un sens proche de celui des Learning Sciences tel qu’il s’exprime dans le monde anglo-saxon. Le séminaire international de l’IFÉ (Ens de Lyon) a pour ambition de produire une conceptualisation qui contribue au développement d’un paradigme des Sciences de l’apprendre. Il veut s’instituer en lieu de rencontre international pour les recherches pionnières qui, en s’attachant à expliquer et comprendre le Faire apprendre, font vivre ce nouveau paradigme. Il s’adresse aux chercheurs confirmés et nécessite leur participation active, mais son objectif majeur de diffusion dépasse cette seule communauté : le séminaire vise à devenir un lieu de formation des doctorants et jeunes chercheurs et ainsi contribuer à la constitution d’une communauté de recherche interdisciplinaire dans le domaine des Sciences de l’apprendre. Retrouvez toutes les conférences et les fiches de leurs auteurs : Michael Baker, Baptiste Buob, Michel Develay, Linda Evans, David Gough, Sten Ludvigsen, Kris Lund, Eric Mangez, Denis Meuret, Philippe Savoie, Gérard Sensevy, Laurent Veillard.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème