Documentaire
Chapitres
Notice
Langue :
Français
Crédits
Alain Epelboin (Intervention)
Conditions d'utilisation
© 1997 A. Epelboin, CNRS-APSONAT, CNRS-LACITO, CNRS AV
Citer cette ressource :
Alain Epelboin. SMM. (1993, 14 novembre). Sous le signe du saturnisme : Paris 1991-1993 , in anthropologie médicale. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/82427. (Consultée le 2 mars 2024)

Sous le signe du saturnisme : Paris 1991-1993

Réalisation : 14 novembre 1993 - Mise en ligne : 14 novembre 1993
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Sous le signe du saturnisme : Paris 1991-1993

Témoignage sur les conditions de vie insalubres d'immigrés afiricains à Paris et sur les problèmes de santé graves (satumisme) provoqués chez les enfants par l'ingestion de sels de plomb contenus dans les peintures des cages d'escaliers et des appartements.

Suivi des enfants concernés sur un terrain vague aménagé en terrain d'aventures, puis visite à domicile rue des Vignolles.

Un historien du quotidien parle de l'origine de ces immeubles dits "de rapport" et explique ainsi leur état de vétusté prononcée.

La visite de familles habitant ce genre de logements montre leurs conditions de vie très précaires lors de scènes de la vie quotidienne (jeux d'enfants, goûters) et permet de comprendre comment les enfants vivent dans ces lieux et les accaparent. Ceux-ci montrent les murs où ils mangent la peinture. Les parents inquiets de cette situation tentent de "sécuriser" ces lieux en recouvrant certaines parties de murs par de la moquette.

3 chapitres :

01 La bande des petits Pierrots 3 mn 44s

Suivi des enfants concernés sur un terrain vague aménagé en terrain d'aventures, puis visite à domicile rue des Vignolles.

02 Visite d'un immeuble de la rue de Charonne avec R.H Guerrand 3 mn 9s

Visite en compagnie de Roger-Henri Guerrand, historien du quotidien et du logement social, et de François Calas, logisticien MSF, d'un immeuble insalubre rue de Charonne en 1991.Rencontre d'enfants intoxiqués par les peintures au plomb et de leur mère.

03 les petites mangeuses de peinture 10 mn 7s

La visite de familles habitant ce genre de logements montre leurs conditions de vie très précaires lors de scènes de la vie quotidienne (jeux d'enfants, goûters) et permet de comprendre comment les enfants vivent dans ces lieux et les accaparent. Ceux-ci montrent les murs où ils mangent la peinture. Les parents inquiets de cette situation tentent de "sécuriser" ces lieux en recouvrant certaines parties de murs par de la moquette.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème