Canal-U

Mon compte
Archives audiovisuelles Langues et Cultures du Monde

Hansik : L'art gastronomique coréen et ses règles de bienséance


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/alcm/embed.1/hansik_l_art_gastronomique_coreen_et_ses_regles_de_bienseance.35127?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Hansik : L'art gastronomique coréen et ses règles de bienséance




A la fois riche et original, c’est par son goût unique que le hansik (du coréen Han qui signifie Corée du Sud et Sik repas) se distingue de ses consœurs. La gastronomie du "pays du matin calme" a évolué au fil des siècles, dus aux changements politiques et sociaux. La Corée du Sud a longtemps été sous influence étrangère : sa cuisine illustre cette mixité résultant de ces inspirations diverses et variées.

Un repas coréen type contient traditionnellement du riz, de la soupe, du kimchi et plusieurs plats d’accompagnements (banchan). De plus, la gastronomie coréenne est reconnue pour ses différents procédés tels que la fermentation et le barbecue ou encore pour ses mets comme le Bibimpap et le Bulgogi.

Au delà de ses plats, la cuisine coréenne est également réglementée par l’étiquette culturelle propre à ce pays. Que ce soit pour la disposition des couverts, de l’assiette ou encore le choix des aliments, la culture gastronomique coréenne regorge de codes fascinants.

Nous irons à la rencontre de chef cuisiniers coréens, de clients et de spécialistes de la gastronomie coréenne pour recueillir leur témoignage et ainsi découvrir ensemble cette facette si représentative de la culture coréenne.

Lors des entretiens nous interrogerons les intervenants à travers un questionnaire exhaustif et nous les filmerons dans leur élément. A savoir, dans leur cuisine et leur bureau. La mise en regard des différents
témoignages nous permettra de savoir si cette tradition culinaire perdure au sein de la société coréenne ou si elle est en voie de disparaître.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Le cinéma coréen et sa réception en France
 Le tatouage d'inspiration asiatique - Rencontre avec un tatoueur
 LA FABRICATION ARTISANALE DU OUD
 L'aïkido 合気道 l'harmonisation des énergies
 Le tarot divinatoire à Paris
 Paris, maison de la Haute Couture
 Le sport électronique : Une pratique nouvelle génération
 La gastronomie malaisienne pose ses couverts à Paris
 La tunique intemporelle du Vietnam : "Le áo dài"
 Témoignage de la vie paysanne à Velle-sur-Moselle en Lorraine Interview avec mon grand-père
 Le rouleau animé des Dix Rois des enfers chinois - Film d'animation 十殿阎罗 Ten Kings of Hell
 L'INFLUENCE DU JAZZ
 La voie du sabre - kendô 剣道
 La diversité culturelle et linguistique dans la résidence AEPP
 Les techniques de gravure
 Taiko : De l'art du tambour
 La Kora : la harpe d’Afrique de l’ouest
 Le Nouvel An Lunaire Coréen - Seollal
 Entretien avec Dramé, couturier malien à Paris
 La danse traditionnelle coréenne vue par une danseuse de Busan
 La vie d'une danseuse indonésienne à Paris : entretien avec Anestesya Primadhini
 A la découverte de la danse traditionnelle coréenne ( 한국무용)
 Le Théâtre Picard "Chés Cabotans d'Amiens"
 Le Ta'arof, l'art de la politesse iranienne
 L'étude et la transmission du chinois à l'Inalco : entretiens au coeur du département "Etudes chinoises"
 L'Art de la Danse Orientale: une tradition à préserver
 Le p'ansori, chant traditionnel coréen
 Le Nian Gao, gâteau du nouvel an chinois
 Entretien sur la pratique d'un art martial indonésien : le Pencak-Silat
 La danse tahitienne en France
 Tangun : personnage historique ou mythique?
 KHAO TOM KHAI - Quelques rituels culinaires bouddhistes
 La calligraphie chinoise
 Les expatriés japonais en France : la sauvegarde de leur patrimoine
 Le malaise des binationaux franco-algériens
 Entretien avec Anup Singh à propos de son film Qissa
 Entretien sur une tradition d'Asie: le nouvel an lunaire à l'INALCO
 Vivre une double culture - Témoignage d'un couple métis
 Enjeux identitaires et esthétiques dans les pratiques de soins aux cheveux crépus en France
 Transmettre sa culture, ça veut dire quoi?
 Le kimchi : le plat incontournable des coréens
 Danses classiques indiennes
 L'apprentissage de la langue maternelle : regard sur trois enfants d'immigrés
 Les onomatopées coréennes : une richesse linguistique
 La vie de métissage: Franco-Indonésienne
 La céramique coréenne : Un art traditionnel
 Danse classique khmère - Maison du Cambodge (Cité Universitaire, Paris)
 Meishin - Les superstitions japonaises
 Patrimoine traditionnel et pérennité de la musique Gnawa
 Le Maalouf Tunisien, la musique traditionnelle tunisienne arabe-andalou
 Le pèlerinage de Shikoku: entretien et témoignage d'un pèlerin japonisant
 Les catholiques chinois de Paris, métissages culturels et intergénérationnels
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte