Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

« Into the wood » : L’imagerie pour étudier la dégradation du bois par les champignons pathogènes


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/into_the_wood_l_imagerie_pour_etudier_la_degradation_du_bois_par_les_champignons_pathogenes.55091?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

« Into the wood » : L’imagerie pour étudier la dégradation du bois par les champignons pathogènes

Le numérique en viticulture : les capteurs du sol à la vendange !
Module 2. Les capteurs de mesure sur la vigne
Journées techniques - UMT Seven
26 février 2020, Bordeaux Science Agro


Les maladies du bois sont une composante importante des dépérissements qui touchent l’ensemble du vignoble. Ces maladies complexes se caractérisent par l’action, encore mal connue, d’un ensemble de champignons qui dégradent le bois et provoquent la mort prématurée du cep. L’utilisation des nouvelles techniques d’imagerie est une voie possible pour étudier ces interactions complexes de façon dynamique.

L’IFV de Montpellier et ses partenaires (CNRS, CIRAD, Université de Montpellier, CIVC, Tridilogy et INRA) réalisent le suivi, par des approches d’IRM (étude des protons et de l’eau) et de tomographie à Rayons X (densité des tissus), de la colonisation du bois par différents champignons inoculés en conditions contrôlées. En parallèle, nous procédons à la détection, la localisation et à la quantification de différents types de tissus nécrosés dans des ceps prélevés au vignoble et dont l’historique est connu.

Les premiers résultats montrent que l’imagerie non-destructive offre des outils appropriés pour le suivi de la progression des pathogènes dans le bois, et qui pourraient permettre le développement de nouveaux marqueurs pour la détection et l’étude des maladies du bois. Ces approches apportent de nouvelles perspectives pour accroître nos connaissances sur ces maladies complexes. Elles pourraient à terme être utilisées pour détecter et diagnostiquer les maladies, évaluer la tolérance des cépages dans les programmes de sélection, et évaluer l’efficacité des nouvelles molécules de lutte ou agents de biocontrôle mis sur le marché. Nos travaux pourraient donc bénéficier à la fois aux acteurs de la filière viticole et du monde de la recherche.


>> Cédric Moisy, Ingénieur IFV, Montpellier, UMT Géno-Vigne


Logo UMT Seven





  •  
  •  
    Date de réalisation : 26 Février 2020
    Durée du programme : 18 min
    Classification Dewey : Raisin, vigne, viticulture, Efficacité et rendement de la production agricole (innovation technologique et science en agriculture, méthodes, productivité agricole, rapport coût-production, taille de l'exploitation agricole, techniques, utilisation de la main-d'oeuvre)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Ingénierie de l'environnement
    Collections : Le numérique en viticulture
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    producteur : Université de Bordeaux
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : capteurs, viticulture, numérique
    Conditions d’utilisation / Copyright : BY-NC
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte