Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Une perspective écosystémique et développementale de la négligence envers le jeune enfant / Carl Lacharité


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/une_perspective_ecosystemique_et_developpementale_de_la_negligence_envers_le_jeune_enfant_carl_lacharite.50777?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Une perspective écosystémique et développementale de la négligence envers le jeune enfant / Carl Lacharité

Une  perspective  écosystémique  et  développementale  de  la  négligence  envers  le  jeune enfant / Carl Lacharité, in colloque interdisciplinaire international « Bébé, petite enfance en contextes » organisé sous la responsabilité scientifique de Chantal Zaouche Gaudron et Anne Dupuy (Université Toulouse Jean Jaurès), Jean-Luc Attié, Michelle Kelly-Irving et Christine Mennesson (Université Toulouse 3). Toulouse, 15-17 mai 2019.

La plupart des instances de protection de l’enfance dans les pays occidentaux conçoivent les mauvais traitements envers les enfants d’une manière telle que les situations de négligence et de risque de négligence constituent, de loin, la principale catégorie à laquelle elles s’efforcent de répondre, en particulier à l’égard des jeunes enfants. Les travaux empiriques internationaux sur les conséquences des situations de négligence suggèrent que ces enfants sont parmi ceux qui manifestent les séquelles les plus profondes et les plus durables quant à leur développement, comparativement aux enfants ayant subi d’autres formes de mauvais traitements. Toutefois, les systèmes de protection de l’enfance en Occident ont de la difficulté à tenir compte de la nature sociale et de la complexité relationnelle de cette problématique et ont plutôt tendance à se concentrer sur les défaillances des parents par rapport à leurs responsabilités envers les enfants, et ce, même si une trentaine d’années de recherche montrent que la négligence envers l’enfant n’est pas un problème de « mauvais parents ». Il s’agit plutôt de l’effondrement de l’organisation sociale permettant de répondre aux besoins des enfants à l’intérieur d’une collectivité. La négligence fait directement référence aux besoins fondamentaux des enfants et à la réponse sociale permettant d’en tenir compte au quotidien. De plus, elle renvoie aux situations où, d’une part, le développement global des enfants constitue la principale cible de blessures observées et où, d’autre part, la finalité ultime de l’intervention doit être la récupération de ces blessures développementales. Cette conférence s’attarde à présenter l’architecture empirique et conceptuelle d’un modèle d’intervention écosystémique et développementale servant d’appui au déploiement de services intégrés en négligence au Québec.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte