Conférence

Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme (1/3) - Passages de langues et légitimités linguistiques

Réalisation : 17 mai 2013 Mise en ligne : 17 mai 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

« Passages de langues et légitimités linguistiques » est la première partie de la Grande Leçon Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme. Il est utile d’aborder les problèmes sociologiques touchant au plurilinguisme par l’observation des conditions de circulation entre les langues. Bilinguisme et diglossie sont parmi les formes les plus évidentes de cette circulation. Ils peuvent alors être analysés comme des expressions de rapports sociaux, qui engagent des questions globales de légitimité et de normes et non pas seulement des questions de degrés de maîtrises des langues. L’alternance codique est l’un des phénomènes marquants de ces rapports sociaux. Pour en saisir les contraintes et les ressources, les modèles socio-anthropologiques sont précieux : ils invitent à considérer que ces passages d’une langue à l’autre prennent tout leur sens sur un marché linguistique, qui confère des valeurs différenciées aux pratiques linguistiques, tout simplement parce que les langues en contact sont inégalement ajustées aux situations dans lesquelles les personnes les utilisent.Comprendre comment l’on peut tour à tour subir les contraintes de cadres rigides et formels d’interaction linguistique, puis s’en dégager par des habiletés tactiques, c’est comprendre comment l’alternance codique, loin d’être le symptôme d’un déficit linguistique, est le plus souvent le signe d’une compétence sociale. Le niveau de reconnaissance des langues en contact et leur degré de patrimonialisation pèsent néanmoins sur cette compétence, puisqu’ils offrent aux usagers de ces langues des dispositifs politiques très inégaux pour assumer la légitimité de leurs passages entre les langues.

 

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Langue :
    Français
    Crédits
    Claude ROCHETTE (Réalisation), L'Université Numérique des Humanités (Production), Université de Lorraine (Production), Fabienne GRANERO-GERARD (Publication)
    Conditions d'utilisation
    Attribution : © Université de Lorraine / Université Ouverte des Humanités, mai 2013 Pas d’utilisation commerciale. Partage à l’identique. Pas de modification.
    Citer cette ressource:
    Canal Socio. (2013, 17 mai). Arts de dire et formes de contrôle en situations de plurilinguisme (1/3) - Passages de langues et légitimités linguistiques. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/64845. (Consultée le 7 juillet 2022)
    Contacter
    Documentation

    Bibliographie - Passages de langues et légitimités linguistiques, proposée par Jean-Yves Trépos

    Amselle J.-L., 1990, Logiques métisses, Paris, Payot.

    Boltanski L., 1990, L’amour et la justice comme compétences, Paris, Métailié.

    Boltanski, L., Thévenot, L., 1991, De la Justification, Paris, Gallimard.

    Boltanski, L., Chiapello E., 1999, Le Nouvel Esprit du Capitalisme, Paris, Gallimard.

    Bourdieu, P., 1972, Esquisse d’une théorie de la pratique, Genève, Droz.

    Bourdieu, P., 1982, Ce que parler veut dire, Paris, Fayard.

    Bourdieu P., 1983, « Vous avez dit populaire ? », Actes de la recherche en sciences sociales, n°46. [En ligne]

    Bourdieu P., 2001, Langage et pouvoir symbolique, Paris, Seuil (Points).

    Causa M., 1996, « L’alternance codique dans le discours de l’enseignant. Entre transmission de connaissances et interaction », Les Carnets du Cediscor, 4. [En ligne]

    de Certeau M., Julia D., Revel J., Une politique de la langue. La Révolution française et les patois : l'enquête de Grégoire, Paris, Gallimard, rééd. 2002, 472 p (1975)

    Gardy, Ph., 1985, « Langue(s), non-langue(s), lambeaux de langue(s), norme », Cahiers de Linguistique Sociale, n°7 (« Problèmes de glottopolitique »), Université de Rouen.

    Garfinkel, H., 2001, « Le programme de l’ethnométhodologie », in M. de Fornel, A. Ogien, L. Quéré, (sous la dir.), L’Ethnométhodologie. Une sociologie radicale, Paris, La Découverte.

    Giddens, A., 1994, Les conséquences de la modernité, Paris, L’Harmattan.

    Grosjean, F., 1982, Life with two languages, Cambridge, Harward University Press.

    Gumperz, J., 1982, Discourse strategies, CUP, Cambridge.

    Gumperz, J., 1989, Engager la conversation. Introduction à la sociolinguistique interactionnelle, Paris, Editions de Minuit.

    Gumperz J., 1989, Sociolinguistique interactionnelle, L’Harmattan, Paris.[En ligne] - 13250 Saint-Chamas (France)

    Hugounenq H., 2005, « Le statut politique de la langue des signes. Éléments de réflexion sur la perception du bilinguisme en France », Marges linguistiques, 10, M.L.M.S. éditeur. [En ligne]
    Archive en ligne sur Texto!

    Jablonka F., 2009, « Styles sociaux communicatifs et alternance codique dans le raï. Passages transculturels », Philologie im Netz (PhiN), 50/2009. [En ligne]

    Labov W., 2001, « Qu’est-ce qu’un fait linguistique ? », Marges linguistiques, 1, M.L.M.S. éditeur [En ligne] - 13250 Saint-Chamas (France).

    Lüdi, G. & B.Py, 1986, Etre bilingue, Bern, Peter Lang.

    Lüdi, G., 1987, « Les marques transcodiques : regards nouveaux sur le bilinguisme ». In : G. Lüdi (éd.), Devenir bilingue- Parler bilingue. Tübigen, Niemeyer, 1- 19.

    Malek A., 2009, « Eléments d’approche socio-linguistique des déclencheurs de l’alternance codique chez des étudiants de l’université de Mostaganem », Synergies Algérie, n°4. [En ligne]

    Nicolaï, 2007, « Contacts des langues et contacts dans la langue : hétérogénéité, construction de l’homogène et émergence du ‘linguistique’ », Journal of language contact – THEMA 1, p. 199-222. [En ligne]

    Ozouf M., 2009, Composition française : retour sur une enfance bretonne, Paris, Gallimard.

    Pierre T., 2011, L’action en force et les forces en actions. Sociologie de la force au travail, Thèse de sociologie, Metz, Université de Lorraine.

    Tabouret-Keller, 2006, À propos de la notion de diglossie. La malencontreuse opposition entre « haute » et « basse » : ses sources et ses effets », Langage et société, 4, n° 118, p. 109 à 128. [En ligne]

    Trépos, 2006, « Passeurs de langues. Eléments pour une sociologie de la connaissance (1). Diglossies ou dia-glossies ? Construction d’un outil d’analyse », Questions de Communication, n°10.

    Trépos, 2007, « Passeurs de langues. Eléments pour une sociologie de la connaissance (2). Dia-glossies, patrimoine, événements. Passages heureux et malheureux entre le français, le francique et l’allemand », Questions de Communication, n°11.

    Weber M., 1959, Le savant et le politique, Paris, UGE (10/18).

    Weber M., 1971, Economie et société, Paris, Pocket.


    ,

    PARTIE 1/3 - Passages de langues et légitimités linguistiques 

     - I - Autour des notions élémentaires

    Outils de réflexion sur des langues en contact : bilinguisme et diglossie

    Rapport de langue et rapport social

    Conscience linguistique et réflexivité

    Aspects de l’alternance codique

    Equipement incorporé et équipement objectivé

    Légitimité et normes

    La langue et la fabrication de l’Etat moderne

    - II - Autour des modèles socio-anthropologiques

    Un modèle praxéologique : la praxéologie, entre structuralisme et phénoménologie

    Un modèle praxéologique : marché et capital (de l’économie à la sociologie du langage)

    Un modèle praxéologique : intériorisation et aisance

    Les trois dimensions de l’ajustement diglossique : les caractéristiques sociales des personnes

    L’équipement politique et social des langues en contact

    Les trois dimensions de l’ajustement diglossique : les caractéristiques de la situation

    Modélisations complémentaires : éléments de cadre-analyse

    Modélisations complémentaires : stratégies et tactiques

    Modèles et méta-modèles

    Régimes d’action

    -III- Autour de la patrimonialisation des langues

    Note sur la langue des signes

    La patrimonialisation : politisation et cristallisation

    Conférence : "L'attachement aux langues. Perspectives sociologiques sur les diglossies"
     
    Sommaire général


    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème