Conférence
Notice
Lieu de réalisation
MRSH-Caen
Crédits
Nicolas Mollard (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/vk9w-tx75
Citer cette ressource :
Nicolas Mollard. La forge numérique. (2023, 6 octobre). Du roman à la scène théâtrale. L’adaptation de Medusa de Ricardo Menéndez Salmón et le défi de la représentation , in L’adaptation dans tous ses états. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/vk9w-tx75. (Consultée le 26 février 2024)

Du roman à la scène théâtrale. L’adaptation de Medusa de Ricardo Menéndez Salmón et le défi de la représentation

Réalisation : 6 octobre 2023 - Mise en ligne : 13 octobre 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communicationLe roman Medusa (Seix Barral, 2012) de l’auteur asturien Ricardo Menéndez Salmón raconte l’histoire de l’artiste Karl Gustav Friedrich Prohaska depuis sa naissance en 1914 jusqu’à son suicide durant l’été 1962 dans sa 48e année. Photographe, cinéaste, peintre, dessinateur, Prohaska, personnage fictif, traverse une partie du XXe siècle et se fait le témoin de ses horreurs, mais aussi, à travers son œuvre, leur « notaire ». Ses films, ses photos et dessins attestent en effet que cela a bien eu lieu. Mais peut-on regarder impunément ? Qui est cet homme, instrument de la propagande nazie, qui fut le témoin de l’horreur ultime tout en revendiquant un principe de neutralité ? Et quel regard pouvons-nous nous-mêmes porter sur cet homme ? Doit-il être condamné ou remercié ? Est-il objet de dégoût ou de compassion ? Ces questions que pose la lecture du roman traversent également la pièce de théâtre Medusa, adaptation en catalan de Pablo Ley mise en scène par la compagnie barcelonaise la Virgueria. Mais l'exercice d'adaptation pose d'autres questions. Comment en effet évoquer sur un plateau de théâtre un personnage dont le premier élément de définition est d’être resté invisible toute sa vie ? Comment représenter scéniquement l’horreur sans méduser, dans cette tentation probable de passer de l’ekphrasis à l’image pure ? Quelle voix se chargera de la réflexion sur le Mal et nous ? Que devient encore sur le plateau une écriture qui génère à chaque page nombre d’images mentales ? Sous de nombreux aspects l’adaptation de Medusa à la scène relevait du défi.

Biographie de l'auteurAprès une thèse de doctorat sur les biographies espagnoles contemporaines de Thérèse d'Avila et une série d'études sur son traitement hagiographique, Nicolas Mollard s'est tourné vers la littérature espagnole du XXIe siècle, avec un regard particulier sur le mouvement des auteurs dits "mutants" ou "génération Nocilla" et, en contrepoint, sur l'auteur asturien Ricardo Menéndez Salmón.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème