Canal-U

Mon compte
Ecole Normale Supérieure de Lyon

Théories, méthodes et données diverses : richesse et difficulté des Learning Sciences - Lund


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ecole_normale_superieure_de_lyon/embed.1/theories_methodes_et_donnees_diverses_richesse_et_difficulte_des_learning_sciences_lund.8112?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
LUND Kris

Producteur Canal-U :
Ecole Normale Supérieure de Lyon
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Théories, méthodes et données diverses : richesse et difficulté des Learning Sciences - Lund

Théories, méthodes et données diverses : richesse et difficulté des Learning Sciences.

Les recherches en éducation sont inspirées d’une variété d’épistémologies et emploient des méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes sur des données issues de situations d’apprentissage formelles ou informelles, impliquant des artefacts de natures différentes. De ce fait, chaque chercheur a un objectif analytique spécifique, manipule ses données et crée des visualisations de ses résultats en harmonie avec ses propres présupposés théoriques et méthodologiques, bien que ceux-ci restent souvent implicites. Face à une telle diversité et incommensurabilité potentielle des travaux, comment construire des connaissances partagées au sein de la communauté Sciences de l’apprendre ? Dans cette intervention, je proposerai de remédier à la situation, d’une part en rebondissant sur les travaux présentés dans ce séminaire et d’autre part en m’appuyant sur mes propres travaux.

Diverse theories, methods and data: both a boon and a difficulty for the Learning Sciences.

Research in education is inspired by a variety of epistemologies and employs qualitative, quantitative and mixed methods on data taken from formal or informal learning situations that implicate different artifacts. In light of this, each researcher has a specific analytic objective, manipulates her data and creates visualizations of her results in harmony with her theoretical and methodological assumptions, although these assumptions may often remain implicit. Given such diversity and potential incommensurability of research, how do we construct shared knowledge within the Learning Sciences? In this talk, I will propose a way to meet this challenge, first by responding to work presented in this seminar and elsewhere and second, by describing the Productive Multivocality initiative.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte