Canal-U

Mon compte
EHESS

Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.18 Pour une politique européenne de soutien à la traduction Debat 3eme table ronde


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ehess/embed.1/faut_il_traduire_les_sciences_sociales_3eme_table_ronde_18_pour_une_politique_europeenne_de_soutien_a_la_traduction_debat_3eme_table_ronde.11088?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.18 Pour une politique européenne de soutien à la traduction Debat 3eme table ronde



Faut-il traduire les sciences sociales ?

 « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle. 

Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques.
Les Éditions de l’EHESS font le point sur le manifeste « Pour une édition en sciences humaines réellement européenne », lancé en 2009 à l’initiative des universitaires, éditeurs, traducteurs et lecteurs en sciences humaines et sociales, désireux de participer collectivement à la construction d’une Europe des savoirs et de la connaissance.
État des lieux et perspectives sur la traduction en sciences sociales.

Table ronde 3.

Pour une politique européenne de soutien à la traduction 
Si la traduction est la langue de l’Europe, cette vérité risque de rester lettre morte sans programme transnationale d’envergure. 50 éditeurs, chercheurs, traducteurs alertent sur l'urgence de soutenir la traduction de la recherche et des livres de shs en Europe. Peut-on penser de nouveaux modèles économiques pour la traduction des textes de sciences humaines ?

Animée par Rose-Marie Lagrave, sociologue (EHESS)
Avec
Ferhat Taylan, Bilgi University Press (Istanbul)
Christophe Prochasson, Éditions de l’EHESS
Noami Segal, directrice de l’Institut d’études germaniques et romanes de l’Université de Londres, représentante de European Science Foundation
François Gèze, Editions la Découverte et président de la commission SHS du Syndicat national de l’édition
Isabelle Pivert, Editions du Sextant, Alliance internationale des éditeurs indépendants


  •  
  •  
    Date de réalisation : 8 Mars 2011
    Durée du programme : 37 min
    Classification Dewey : Edition, éditeurs, édition des livres, traduction scientifique, Sciences sociales
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Edition, Société- Approches transversales et méthodologie
    Collections : Faut-il traduire les sciences sociales ?
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : GEZE François, PIVERT Isabelle, LAGRAVE Rose-Marie, PROCHASSON Christophe
    producteur : Direction de l'Audiovisuel de l'EHESS (Dir. Jean-Claude Penrad)
    Réalisateur(s) : BLERALD Serge
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : traduction, sciences sociales, édition scientifique
    Conditions d’utilisation / Copyright : © Direction de l'Audiovisuel / EHESS /2012
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.17 Pour une politique européenne de soutien à la traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.16 Pour une politique européenne de soutien à la traduction Christophe PROCHASSON
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.15 Pour une politique européenne de soutien à la traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.14 Pour une politique européenne de soutien à la traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.13 Pour une politique européenne de soutien à la traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 12 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre Débat 2eme table ronde
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 10 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 09 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 08 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 07 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 06 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre Marie-José d’Hoop
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde. 05 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction Débat 1er table ronde
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde.04 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde.03 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde. 02 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction Frédéric Godart
 Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde .01 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction Ouverture Christophe Prochasson, Pierre Judet de la Combe
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte