Conférence
Notice
Lieu de réalisation
MRSH-Caen
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2023, 7 octobre). « Shakespeare romancé : le succès en demi-teinte de la maison Hogarth» , in L’adaptation dans tous ses états. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/147037. (Consultée le 25 février 2024)

« Shakespeare romancé : le succès en demi-teinte de la maison Hogarth»

Réalisation : 7 octobre 2023 - Mise en ligne : 16 octobre 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communication

En 2013, la maison d’édition Hogarth Press lance un projet ambitieux d’adaptation des pièces de Shakespeare en version romanesque. Le but est que trois années plus tard, à l’occasion du 400ème anniversaire de la mort du dramaturge, un ensemble d’écrivains anglo-saxons renommés en aient produit une nouvelle version. La tâche est risquée si l’on conçoit que le répertoire shakespearien est avant tout destiné à la scène et que, depuis le 20ème siècle, de nombreuses adaptations sont soit des réécritures théâtrales conçues par de grands auteurs internationaux (Barker, Bond, Müller, Stoppard, Bene, Chaurette, Py, Durif, et bien d’autres), soit des scénarii destinés au 7ème Art. Le propre de ce répertoire est en effet d’inclure le jeu d’acteur, le visuel du décor et l’action en direct, des éléments que le roman n’expose, quant à lui, que dans l’acte intime, solitaire et silencieux de la lecture.

La première à se lancer dans l’aventure Hogarth est Jeannette Winterson qui baptise sa version du Conte d’hiver (avec lequel elle dit nouer un rapport particulier depuis le début de sa carrière) The Gap of Time (2015). Restructurant l’intrigue originale en bouleversant l’ordre des épisodes, elle parvient à donner un sens pleinement contemporain à cette œuvre dite « problématique » où le surnaturel se mêle aux questions de mœurs. Le défi de l’adaptation romanesque est donc a priori réussi si l’on en croit les critiques ; les « cover versions » de La Mégère apprivoisée, La Tempête, Le Marchand de Venise, Macbeth, Le Roi Lear, Othello et Hamlet sont respectivement programmées.

Certaines de ces pièces—comme Hamlet que Gillian Flynn devait composer—ne verront cependant jamais le jour. Et au sein des 37 pièces attribuées au dramaturge élisabéthain, moins de dix seront produites, parfois bien après la date anniversaire, car rattrapées par d’autres formes de réécritures, notamment en littérature jeunesse, mangas et pour le petit écran.

Néanmoins, l’analyse de ces réécritures présente un intérêt indéniable auprès des Shakespeariens au 21ème siècle car ces dernières années, nous abordons souvent l’œuvre-source par le prisme de ses réinventions, y trouvant des clefs de lecture novatrices susceptibles de révéler des sens jusqu’alors cachés. Des auteurs comme Linda Huntcheon, Margaret Jane Kidnie, Sujata Iyengar, Julie Sanders ou Alan C. Dessen parmi d’autres, ont ainsi proposé des approches théoriques et des grilles de lecture nous permettant de renouveler notre compréhension de cette œuvre.

Dans cette communication, en m’appuyant sur quelques-uns des romans de la série « Hogath Shakespeare », je me propose de revenir sur les atouts et les revers de cette forme d’adaptation et, à l’aune des apports théoriques auxquels il est fait allusion ci-dessus, d’en questionner les enjeux futurs.

Biographie de l'auteure

 Estelle Rivier-Arnaud est agrégée d’anglais, professeur à l’Université Grenoble-Alpes. Son travail traite principalement de la mise en scène des pièces de Shakespeare sur les scènes française et anglaise aux 20ème et 21ème siècles à laquelle elle a consacré ouvrages et articles. Dans le cadre de sa délégation au CNRS en 2021-22, elle a concentré sa recherche sur l’étude des processus d’adaptation des œuvres de la première modernité (en France et en Angleterre principalement) ces vingt dernières années et programme la publication d’un ouvrage intitulé La Réinvention de Hamlet. Étude des processus d’adaptation textuelle et scénique. Parmi ses publications récentes en lien avec le sujet : Rewriting Shakespeare for and by the Contemporary Stage (CSP 2017); Romeo and Juliet, From Page to Image / Roméo et Juliette, de la page à l’image (Shakespeare en devenir 2019); Of Seas and Oceans, Of Storms and Wreckage, of Water Battles and Love in Shakespeare’s Plays (Representations dans le monde Anglophone 2020), Les Mises en je(u) de Hamlet (Presses universitaires de Nanterre 2023).

Dans la même collection

Sur le même thème