Entretien

Baguenaude au Musée de l'Homme : du sens du mal à la gestion de crise par Michel Ogrizek

Réalisation : 13 novembre 2018 Mise en ligne : 13 novembre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

À chacun sa vie, à chacun sa baguenaude...

 Médecin de brousse, migrant à  travers le continent africain pendant près d'une décennie des années 1975 à 1982, du Sahara aux savanes sahéliennes, de la forêt primaire aux mangroves des bords de mer, le Dr Michel Ogrizek, anthropologue de la communication de crise, retrouve dans ce musée des objets familiers : tel un Petit Poucet qui les y aurait semés pour retracer un jour son cheminement intérieur dans des contrées lointaines où les malades et leur famille lui ont appris à explorer un "outre monde", à décrypter ce qui arrive dans l'existence avec une autre approche que celle forgée par ses certitudes d'alors. 

Il réalise avec une certaine émotion qu’il leur doit en grande partie d'être devenu l'homme qu’il est aujourd’hui. Confronté avec eux quotidiennement à la naissance et à la mort, à la maladie et au malheur, à l'ostensible richesse et au pouvoir de quelques-uns et à la pauvreté et l'impuissance du plus grand nombre, à la perte des esprits et au délabrement des corps par-delà leur beauté et leur laideur, il fait sienne cette pensée de Démocrite qui dit que rien n'est dû au hasard, mais aussi le fruit d'une nécessité, non seulement biologique, mais également sociétale. En effet, tout ce qui existe autour de nous a du sens construit par le langage au fil des générations qui nous ont précédés depuis des millénaires. Les mythes ainsi perpétués nous aident à affronter ensemble l'absurde de notre condition humaine et les épreuves de l'existence sur Terre, et même au delà. Tristement ce processus est devenu entropique dans notre société contemporaine occidentale, car nos ancêtres perdent de plus en plus la mémoire et deviennent des dommages collatéraux. C’est pourquoi il est temps d'avoir pleinement conscience combien nous négligeons de prendre en compte nos représentations culturelles, pour mieux comprendre la disruption actuelle. 

 Au cours de cette baguenaude dans le parcours du Musée de l'Homme, il concourra à l’expérience impressionnante de voir sur un écran son visage néandertalien reconstitué à partir de traces phénotypiques, et, en fin de parcours, devant une vitrine qui montre des produits de grande consommation vendus partout à la surface du globe, le besoin de transparence au sein de la mondialisation économique et culturelle deviendra une évidence à ses yeux. Une anthropologie de la globalisation en crise est plus que jamais nécessaire pour repenser les fondamentaux d'un avenir commun durable sur la planète...  

Ce sont là quelques étapes de ce voyage ulyssien… Bonne navigation. 

Michel Ogrizek, docteur de la faculté de médecine de Paris en 1974, s'est spécialisé en médecine tropicale. Il a ensuite été chercheur associé en anthropologie culturelle à l'université de Berkeley en Californie.

 Il a exercé ses premières activités de praticien pendant huit années en brousse africaine dans le cadre de la Coopération technique française. Il a participé à la formation des jeunes praticiens en partance pour Médecins sans frontières. Ensuite, directeur médical Afrique en charge de la recherche sur le paludisme et des affaires publiques pour Warner Lambert, il a participé à la mise en production locale de produits pharmaceutiques essentiels et au développement de programmes d'éducation sanitaire rurale.

Il s'est consacré ensuite à la communication médicale publique en pleine crise du sida : de Paris à Londres, de Genève à New-York, il a été pendant trente ans consultant en communication au sein d'agences conseils et auprès de grands groupes industriels et d'organisations internationales dans des situations de risques environnementaux et de crises sanitaires, d'accidents majeurs et de menaces criminelles. 

Il est l'auteur de plusieurs livres publiés aux Presses Universitaires de France, dont Environnement et CommunicationCommunication MédicaleCommunication de crise (Paris & New York)

Caméra- son : J. M. Taïeb

Montage : J. M. Taïeb & A. Epelboin

Auteurs : M. Ogrizek, A. Epelboin, J. M. Taïeb

Réalisateurs : A. Epelboin, J. M. Taïeb

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Alain EPELBOIN (Réalisation), Jean Marc TAIEB (Réalisation)
Conditions d'utilisation
© 2019 SMM CNRS-MNHN Musée de l'Homme Paris
Citer cette ressource:
SMM. (2018, 13 novembre). Baguenaude au Musée de l'Homme : du sens du mal à la gestion de crise par Michel Ogrizek. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/100501. (Consultée le 18 mai 2022)
Contacter

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème