Documentaire

Chronique aka 1987, Akungu : "berceuse" aka

Réalisation : 3 mars 1987 Mise en ligne : 3 mars 1987
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

L'action se passe à Akungu, établissement aka ("pygmée") permanent, indépendant des patrons villageois ngando. Il est situé en grande forêt au coeur d'une bananeraie proche du cours d'eau Akungu, au bout d'une piste  crée par une compagnie concessionnaire forestière afin d'exploiter un secteur vallonné, abandonné en raison des difficultés d'exploitation.

Nous assistons à "l'enculturation polyphonique" d'un bébé aka que son père Ginza s'efforce de calmer, tandis que sa mère Mambi est partie à la source chercher de l'eau et faire sa toilette.

Tenant l'enfant très serrée contre sa poitrine, approchant sa bouche de l'oreille de la petite avec un niveau vocal très élevé, Ginza chante et jodle pour calmer sa fillette, réalisant une saturation sensorielle du bébé, par le niveau sonore très élevé, passant aussi bien en conduction aérienne qu'osseuse, associé à d'amples mouvements verticaux de bercement de bas en haut, et par les stimulations du "moi-peau" de l'enfant par des manipulations digitales et manuelles transmettant la battue et le rythme de la musique.

 Ses autres enfants, frères et demi-frères reprennent le chant polyphonique. À ses côtés immédiats, Mboma, le fils aîné qu'il a eu avec Mambi, s'efforce de chanter au moment correspondant à sa "partition" et tente aussi de reproduire les mouvements de danse de son père. Au moment où sa verge nue se balance en rythme régulier avec la musique, cela démontre qu'il a saisi le tempo. Mongay, le petit garçon cadet observe avec attention son père.

Nous assistons là à un temps d'apprentissage "passif" et "actif" du chant et de la danse à de très jeunes enfants, qui montre qu'on ne nait pas "danseur ou musicien", mais qu'on le devient.

Ce film est le premier de la Chronique aka d'Akungu qui se poursuivra jusqu'en en 2006,  permettant de suivre une cinquantaine de personnes au cours de leur vie quotidienne, mais aussi lors de leur implication lors d'évènements ordinaires ou extraordinaires. Un  bon nombre des principaux acteurs sont présents dans ce premier film :

- Ginza, fils aîné du chef de campement Yakpata ; ses deux épouses, l'une sans enfants, Koti et la deuxième, Mambi, très féconde ; leurs enfants nés avant 1987 : Makanda, Moboma, Mongay, Wawa.

- Wawa est l'homonyme de Wawa, la belle-mère de Ginza, ce qui est l'expression de la bonne entente de Ginza et de ses deux épouses avec la deuxième épouse de Yakpata, son père.

- Mombaka le préadolescent en maillot rouge et pagne cache-sexe, orphelin d'un premier lit de Ginza : il deviendra l'assistant de l'ethnologue et en 2006, c'est lui qui tiendra la caméra ; à ses côtés deux préadolescents, Ndami en maillot rouge et Matoko, tous deux fils de Yakpata et  de Wawa.

- En polo rouge, Isanya le cadet immédiat de Ginza et un peu plus loin Mbonga leur cadet avec une coiffure ronde et rasage des tempes et de la nuque : aux côtés d'Isanya, sa nièce Makanda, fille de Ginza et sa demi soeur Mengi, fille de Yakpata et Wawa.

Sont également présentes sur la fin de la musique, Mambi de retour de l'eau qui récupère son bébé des bras de son mari et sa co-épouse Koti, vêtue d'une combinaison  claire.

Pour  en savoir  plus cf les  articles  :

 "bercer" "sambiz" 

 "bebe", "bOlE" 

 "sucer" "allaiter" "nuang" "nOng" 

 "corde" "corde-remède" "kodi."

 "père", "taE" 

 "berceuse" "kpokpokpo" 

 "nourrisson dont la mère est enceinte" "chant" "ndosi" 

 "chant" "polyphonie" "lembo" 

1981-2014, Thomas J.M.C., Bahuchet S, Epelboin A. (depuis 1993) & Fürniss S. (depuis 2003) (éds.) (Arom, Bahuchet, Cloarec-Heiss, Epelboin, Fürniss, Guillaume, Motte, Sénéchal & Thomas), 1981-2014, Encyclopédie des Pygmées Aka : techniques, langage et société des chasseurs-cueilleurs de la forêt centrafricaine (Sud-Centrafrique et Nord-Congo), Paris, Editions Peeters-SELAF, 11 volumes (3130 p).

 "yodel" " yei."

 

 

 

 

Intervenants
Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Akungu, Lobaye, République centrafricaine
Langue :
Akan
Détenteur des droits
Alain Epelboin
Citer cette ressource:
SMM. (1987, 3 mars). Chronique aka 1987, Akungu : "berceuse" aka. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/88465. (Consultée le 16 mai 2022)
Contacter
Documentation

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème