Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Rocher de Palmer, Cenon
Langue :
Français
Crédits
Vincent Renouf (Intervention)
Détenteur des droits
Université de Bordeaux
Citer cette ressource :
Vincent Renouf. Univ Bordeaux. (2023, 24 mars). PCR digitale : une méthode révolutionnaire ! , in 20e Matinée des Œnologues de Bordeaux. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/139470. (Consultée le 25 février 2024)

PCR digitale : une méthode révolutionnaire !

Réalisation : 24 mars 2023 - Mise en ligne : 3 mai 2023
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Dans les années 2000, l’arrivée de la biologie moléculaire en œnologie a permis de mieux décrire et caractériser les microorganismes du vin.

La PCR est vite devenue une technique de référence pour détecter certains microorganismes.
Les premières PCR réalisées (PCR dites en « point final ») consistaient à vérifier la présence ou l’absence de séquences cibles. Par la suite la « PCR quantitative » ou « PCR en temps réel » quantifiaient la population microbienne analysée.

La Q-PCR Brettanomyces est ainsi devenue une analyse très pratiquée dans le suivi et la prévention de la problématique Brettanomyces. Mais l’analyse n’est pas évidente : il s’agit de quantifier un signal qui ne cesse d’augmenter, la précision de l’analyse étant ainsi totalement dépendante de la qualité de l’amplification.

En pleine crise sanitaire COVID, le laboratoire EXCELL a mis à profit ses compétences en biologie moléculaire pour participer à la réalisation des tests de PCR COVID. Cela a permis de participer aux évolutions technologiques, dont la vélocité était à l’image du sérieux de la situation.

La digitale PCR a ainsi été développée notamment pour abaisser la sensibilité de la détection et ainsi suivre les traces de virus dans les eaux usées, analyse rapidement devenue clef dans le suivi de l’épidémie.

En dispersant l’échantillon étudié dans plusieurs dizaines de milliers de gouttes réactionnelles la digitale PCR s’affranchit du suivi de l’amplification et réduit les effets matrices inhibiteurs de la réaction de polymérisation.

Le résultat est basé sur la notion de quantification absolue (présence/absence dans chacune des gouttelettes).

Le but de cette présentation est de présence cette formidable évolution technologique faisant entrer l’analyse microbiologique œnologique dans une nouvelle ère où se mêle précision, automatisation et applications concrètes.

 

>> Vincent Renouf, Directeur, Laboratoire EXCELL

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

  • MAtOEno2023
    Conférence
    00:08:58

    Session Œnologie / Echanges

    Marullo
    Philippe
    Ferreira
    David
    Renouf
    Vincent
    Richard
    Tristan
    Massie
    Frédéric
    Tempère
    Sophie

    A l’occasion de sa 20e édition, la Matinée des Œnologues de Bordeaux met l’accent sur les dernières technologies avant-gardistes développées pour l’amélioration continue de la qualité de la vigne et

  • MAtOEno2023
    Conférence
    00:40:45

    Table ronde sur les outils aidant à l'œnologie de précision

    Renouf
    Vincent
    Litoux Desrues
    François
    Gilis
    Jean-François
    Rosec
    Jean-Philippe
    Poitou
    Xavier

    A l’occasion de sa 20e édition, la Matinée des Œnologues de Bordeaux met l’accent sur les dernières technologies avant-gardistes développées pour l’amélioration continue de la qualité de la vigne et

Sur le même thème