Canal-U

Mon compte
Inria

2.10. Comment trouver les gènes ?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/inria/embed.1/2_10_comment_trouver_les_genes.24592?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
RECHENMANN Francois
PARMENTELAT Thierry

Producteur Canal-U :
Inria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

2.10. Comment trouver les gènes ?

L'obtention de la séquence complète d'un génome d'un organisme vivant est certes un beau résultat, mais c'est en fait le début d'une longue phase d'interprétation, d'annotations et de comparaisons. Par annotations, on entend quoi? On entend d'abord la prédiction des positions des gènes, où sont situés les gènes, où le gène commence-t-il, où se termine-t-il ? Une fois qu'on connaît cette position de début et de fin dans un gène bactérien, on est capable de prédire par traduction la protéine. De là, l'étape supplémentaire serait de dire quelle est la ou quelles sont les fonctions de la protéine codée par ce gène? Donc annoter un génome, c'est à la fois déterminer la position des gènes et les fonctions des protéines. 

Là aussi, quelques ordres de grandeur. Le génome bactérien typiquement Escherichia coli, on l'a vu, 4,5 méga bases pour à peu près 4 500 gènes. Le génome humain, 3,5 milliards de bases pour approximativement 20 000 gènes, on a envie de dire seulement! Oui en fait, ce n'est pas tellement le nombre de gènes qui va compter là que le nombre de protéines. Un gène chez un eucaryote peut coder pour plusieurs protéines. De plus, ces protéines subissent des transformations qu'on appelle post traductionnelles, qui font que la variété de protéines produites au sein des cellules humaines est d'un ordre de grandeur supérieur probablement au nombre de gènes...

  •  
    Label UNT : UNIT
  •  
    Date de réalisation : 1 Juin 2015
    Durée du programme : 6 min
    Classification Dewey : biologie application informatique
  •  
    Catégorie : Vidéocours
    Niveau : Tous publics / hors niveau, 1er cycle, L1
    Disciplines : Outils, méthode et techniques scientifiques, Informatique
    Collections : 2. Gènes et protéines
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : RECHENMANN Francois, PARMENTELAT Thierry
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : génomique, algorithmique, bioinformatique, biologie cellulaire et moléculaire, modélisation
    Conditions d’utilisation / Copyright : Ces ressources de cours sont, sauf mention contraire, diffusés sous Licence Creative Commons. L’utilisateur doit mentionner le nom de l’auteur, il peut exploiter l’œuvre sauf dans un contexte commercial et il ne peut apporter de modifications à l’œuvre originale.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte