Canal-U

Mon compte
Inria

2.7. Les compromis de la conception d’algorithmes


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/inria/embed.1/2_7_les_compromis_de_la_conception_d_algorithmes.24580?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
RECHENMANN Francois
PARMENTELAT Thierry

Producteur Canal-U :
Inria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

2.7. Les compromis de la conception d’algorithmes

La mise en oeuvre d'une structure de données appropriée permet, nous l'avons vu, d'améliorer les performances d'algorithmes. Nous en avons vu l'exemple sur la recherche d'un triplet dans un tableau de code génétique, quand nous avons ajouté ces tables d'index, nous avons vu que nous avons diminué de façon tout à fait significative, le nombre de comparaisons à effectuer. Je vous propose maintenant une autre approche où les index ne sont pas sous forme de table mais sont calculés. Il faut que vous vous souveniez de la manière dont le tableau est organisé. D'abord tous les triplets qui commencent par T, tous ceux qui commencent par C, par A, par G. À l'intérieur de cette partie-là du tableau, d'abord tous les triplets dont la deuxième lettre est un T, et cetera, et cetera. Nous allons tirer partie encore une fois de cette organisation, mais d'une manière différente de ce que nous avons fait jusqu'à présent...

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte