Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Le japonais, c’est possible. États généraux de l’enseignement du japonais en France : introduction / Christian Galan


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/le_japonais_c_est_possible_etats_generaux_de_l_enseignement_du_japonais_en_france_introduction_christian_galan.4220?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Le japonais, c’est possible. États généraux de l’enseignement du japonais en France : introduction / Christian Galan

Le japonais, c’est possible. États généraux de l’enseignement du japonais en France : introduction / Christian Galan. Séminaire organisé par le Comité pour l’enseignement du japonais en France (CEJF) à l’occasion du 150e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et le Japon. Paris : École normale supérieure, 15 novembre 2008. (Réalisation vidéo, Université Toulouse II-Le Mirail).
Thématique 1 : État des lieux et perspectives de l'enseignement du japonais.

Ces États généraux, placés sous l'égide du Ministère de l’Éducation nationale et de l’Ambassadeur du Japon en France, réunissent l’ensemble des acteurs de la profession pour établir un état de l'art (le premier du genre) en matière d'enseignement du japonais, spécialement en France. 
La première session aborde divers aspects de l'enseignement du japonais : l’enseignement en Europe et dans le monde, l'histoire de l'enseignement du japonais en France depuis ses origines à travers quelques figures fondatrices au XIXe siècle -Léon de Rosny, Léon Pagès, Louis Guimet... puis la situation actuelle de l'INALCO (ex École des langues orientales). Ensuite sont traités successivement, l'enseignement du japonais dans les collèges et les lycées, dans les universités, puis dans les grandes écoles françaises et enfin en formation continue. Dans une seconde session, c'est la pédagogie même du japonais en France qui est observée, les programmes ainsi que les méthodes d'enseignement. La troisième session présente les allocutions officielles de François Macé (président du Comité pour l’enseignement du japonais en France), Iimura Yutaka (ambassadeur du Japon en France), Marc Foucault (directeur des relations internationales et de la coopération, ministère de l'Éducation nationale),
et François Monnanteuil, doyen du groupe des langues vivantes (inspection générale de l’Éducation nationale). Pour finir ce séminaire, une table ronde réunit des professionnels qui témoignent de leur goût pour la langue japonaise et de son rôle dans leur métier respectif.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte