Vidéo pédagogique
Notice
Sous-titrage
Sous-titre
Langue :
Français
Crédits
François Rechenmann (Intervention), Thierry Parmentelat (Intervention)
Conditions d'utilisation
Ces ressources de cours sont, sauf mention contraire, diffusés sous Licence Creative Commons. L’utilisateur doit mentionner le nom de l’auteur, il peut exploiter l’œuvre sauf dans un contexte commercial et il ne peut apporter de modifications à l’œuvre originale.
DOI : 10.60527/1w9e-vc40
Citer cette ressource :
François Rechenmann, Thierry Parmentelat. Inria. (2015, 1 juin). 1.8. Changer l’échelle du chemin , in 1. ADN et séquences génomiques. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/1w9e-vc40. (Consultée le 19 juillet 2024)

1.8. Changer l’échelle du chemin

Réalisation : 1 juin 2015 - Mise en ligne : 4 octobre 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Dans la session précédente, je vous ai proposé de m'accompagner dans une balade sur l'ADN. En fait un parcours de la séquence avec un tracé de segments, dont l'orientation dépendait de la lettre courante de la séquence et on a vu que ceci nous permettait effectivement de tracer un chemin. Et nous avons vu aussi très vite que nous étions rejoints par des contraintes matérielles qui étaient la taille de l'écran, le nombre de pixels qu'on pouvait afficher sur un écran, qui nous interdisait a priori d'afficher le tracé de l'ADN d'un génome de plusieurs millions de caractères.Comment résoudre le problème ? La réponse, c'est, eh bien on va changer l'échelle du dessin. Tout simplement de façon à ce que ce dessin puisse tenir systématiquement dans un écran de taille raisonnable. Quel est le principe ? Rappelez-vous, on a dessiné, tracé des segments, 4 segments différents suivant la lettre courante en cours de lecture dans la séquence. Et nous obtenons des chemin de ce genre-là. Donc a priori, vous voyez qu'on pourrait très vite, même si on faisait des segments plus petits, sortir de l'écran. Comment faire ? Eh bien au lieu de tracer tous les segments, on va en tracer un tous les N segments. Ici par exemple, au lieu de tracer tout ce chemin-là, je me contenterai de tracer celui-ci, et ensuite celui-ci et ensuite celui-ci. Là où il y avait 10 segments ou 15 segments ou 20 segments, j'en trace un. Et donc évidemment, je vais compacter mon chemin qui devrait pouvoir mieux tenir dans un écran. Je peux prendre un facteur de compaction de 10, de 15, de 20, voire de 1 000 si j'ai envie et si c'est nécessaire...

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème