Conférence

De Büchner à Berg : Marie lit l'Evangile (Acte 3, scène 1) : description, analyse et commentaires [table ronde]

Réalisation : 19 octobre 2021 Mise en ligne : 19 octobre 2021
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

De Büchner à Berg : Marie lit l'Evangile (Acte 3, scène 1) : description, analyse et commentaires [table ronde], in "Wozzeck : une traversée des siècles", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse-Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordination de Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse-Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 19 octobre 2021.
Table ronde introduite et animée par Michel Lehmann, avec Marie Tachon et Arthur Caro (doctorants), Catherine Mazellier-Larrige et Aude Ameille.

Wozzeck, le seul opéra achevé de Berg, s’est imposé comme un jalon majeur de l’histoire de la musique au XXe siècle. Il partage avec Pelléas et Mélisande de Debussy la réputation d’avoir su prendre en compte les héritages, les usages et les recettes d’un spectacle aristocratique devenu bourgeois, pour lui rendre la force moderne et subversive de ses origines. S’il est quelque peu surfait de considérer cette œuvre commencée en 1912 et créée en 1925 comme œuvre de rupture, elle pousse néanmoins les limites du cadre traditionnel. L’action dramatique suit une allure dédaignant les coups de théâtre à l’italienne et les longueurs méditatives wagnériennes, avançant au rythme de séquences brèves et dynamiques qui nous rappellent l’écriture cinématographique. Les stéréotypes narratifs de l’opéra romantique sont tordus sous le poids de l’esthétique expressionniste : séduction, jalousie et rivalité amoureuses tombent de leur piédestal, la couleur locale n’émerveille plus, quêtes héroïques et spirituelles sont désormais obsolètes. Berg nous enseigne toutefois que l’opéra demeure une expression lyrique et dramatique d’actualité et que sa modernité tient essentiellement de la dynamique de ses modalités et de l’originalité de sa représentation des thèmes universels : amour, haine, meurtre, morale...
Source d’inspiration et ressort majeur de ce renouvellement, le texte dramatique de Büchner, ce Woyzeck de 1837, laissé inachevé par un auteur dramaturge, savant et révolutionnaire, est en porte-à-faux par rapport aux flammes du drame romantique de ses contemporains. Sa redécouverte au début du XXe siècle en fait un marqueur dont l’influence dépasse la période expressionniste. La pièce connaît enfin une carrière sur les planches de théâtre digne de sa valeur, deux adaptations lyriques (Berg en 1925 et Gurlitt en 1926) et bien plus encore au cinéma.
Pour bien mesurer l’importance du travail de Berg sur le texte de Büchner, les chercheurs réunis à l’initiative de l’Institut IRPALL à l’occasion de cette journée d’étude en partenariat avec le Théâtre du Capitole, abordent la question philologique du drame de Büchner, sa résonance retrouvée avec l’expressionnisme, sa potentialité à porter l’opéra plus avant dans le XXe siècle.

Mots-clés : adaptations pour l'opéra, opéras (20e siècle), livrets d'opéra, Alban Berg (1885-1935), Wozzeck (opéra-1925), Georg Büchner (1813-1837), Manfred Gurlitt (1890-1973),

Chapitres
    Intervenants
    Thèmes
    Notice
    Lieu de réalisation
    Toulouse, Théâtre du Capitole
    Langue :
    Français
    Crédits
    Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), Le Vidéographe / Maison de l'Image et du Numérique / UT2 (Publication), Nathalie Michaud (Réalisation)
    Détenteur des droits
    Tous droits réservés à l'Université Jean-Jaurès - campus Mirail et aux auteurs.
    Conditions d'utilisation
    Droit commun de la propriété intellectuelle
    Citer cette ressource:
    UT2J. (2021, 19 octobre). De Büchner à Berg : Marie lit l'Evangile (Acte 3, scène 1) : description, analyse et commentaires [table ronde]. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/107891. (Consultée le 20 mai 2022)
    Contacter
    Documentation

    BERNIER, Camille (2020). Devant l’illisibilité du corps malade : le Woyzeck de Büchner, sur scène et sous observation. Mémoire de maîtrise en Littérature et langues du monde. Université de Montréal, 135 p. [En ligne : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/25449/Bernier_Camille_2020_memoire.pdf?sequence=2]

    BÜCHNER, Georg [1937] (2019). Woyzeck. Traduction de Jérôme Thélot. Les Cabannes (Ariège, France), Éditions du geste, 120 p.

    CAPLAN, Marc (2019). Woyzeck or Wozzeck ? Karl-Emil Franzos and the Border Lines be-tween Eastern Europe and German Culture, Jewish Social Studies: History, Culture, Society, 1, vol. 25, 128-154. [En ligne : https://www.academia.edu/40657120/Woyzeck_or_Wozzeck_Karl_Emil_Franzos_and_the_Border_Lines_between_Eastern_Europe_and_German_Culture].

    LACHENY, Marc (2014). La temporalité dans "Woyzeck" de Georg Büchner, Théâtre et temporalité, 24, 113-122. [En ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02306223].

    MAZELLIER-LAJARRIGE,  Catherine (2014). Georg  Büchner  dramaturge  et  la  Bible :  essai  de typologie fonctionnelle, in Camille Jenn et Gilles Darras (dirs), « Unsere Zeit ist rein materiell ». Georg Büchner ou le drame de la modernité, Reims, Presses Universitaires de Reims, 245-263.

    BRAUNSCHWEIG,  Stéphane (2008). Mettre en scène Woyzeck, Europe, 952-953, septembre 2008, 75-84.

    FELTEN, Georges (2017). Comme une toile d’araignée : régimes du regard dans « Woyzeck », Arts et  savoirs,  8, 1-18. [En ligne : https://www.zora.uzh.ch/id/eprint/138838/1/ZORA138838.pdf].

    METZ, Frédéric (2012). Le Scalpel, le sang. Georg Büchner. Biographie Générale : tome central. Rennes, Éditions Pontcerq, 428 p.

    BESSON,  Jean-Louis (2005).  La  discontinuité  du  discours  dans  Woyzeck  de  Georg  Büchner, Études théâtrales, 33, vol. 1, 9-18.  [En ligne : https://www.cairn.info/revue-etudes-theatrales-2005-1-page-9.htm].

    BERG, Alban, ADORNO, Theodor (2004). Correspondance, 1925-1935. Trad. par Marianne Dautrey. Paris, Éditions Gallimard, 384 p.

    BÜCHNER, Georg [1937] (2004). Woyzeck. Version reconstituée, manuscrits, source. Traduction et notes de Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil. [Rapport d’expertise du docteur Clarus sur Woyzeck (1823) traduit par Jean-Louis Besson]. Paris, Éditions Théâtrales, 128 p.

    GOUBAULT, Christian (2003). Wozzeck. Berg, L’Avant Scène Opéra, 215, 144 p.

    BESSON, Jean-Louis (2002). Le théâtre de Georg Büchner. Un jeu de masques. Belfort, Éditions Circé, 317 p.

    BERTHOMIER, Marjorie (1999). Du théâtre à l'opéra : composition dramatique et écriture musicale au début du XXe siècle : Debussy-Maeterlinck, Berg-Buchner, Busoni. Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée sous la dir. de Philippe Collomb. Université Paul Valéry-Montpellier 3, 603 p.

    SOLOMOS, Makis (1999). L'humanisme de Wozzeck, in Wozzeck, Paris, Éditions Opéra National de Paris, 46-52. [En ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01789834/document].

    OLIVE, Jean-Paul (1997). Alban Berg. Le tissage et le sens. Paris, Éditions L’Harmattan, 217 p.

    BÜCHNER, Georg [1937] (1993). Woyzeck. Fragments complets. Éditeurs scientifiques Eberhard Spreng et Jean-Pierre Vincent. Paris, Éditions L'Arche, coll. Scène ouverte, 96 p.

    ADORNO, Theodor (1989). Alban Berg. Le maître de la transition infime. Paris, Gallimard, 224 p.

    HARTH, Dietrich (1989). Woyzeck, un "fou raisonnant" ? Quelques remarques sur le drame de Büchner et ses mises en scène en Allemagne, Cahiers d'études germaniques, vol. 17, 159-171. [En ligne : https://archiv.ub.uni-heidelberg.de/volltextserver/18883/1/Harth_Woyzeck_un_fou_raisonnant.pdf].

    BÜCHNER, Georg (1988). Œuvres complètes, inédits et lettres. Éditeur scientifique Bernard Lortholary. Paris, Éditions Le Seuil, coll. Le don des langues, 649 p.

    JOUVE, Pierre Jean, FANO, Michel (1985). « Wozzeck » d’Alban Berg. Paris, Éditions Christian Bourgois, 311 p.

    JAMIN, Jean (1984). De la généalogie considérée comme un assassinat, in "La violence", Études rurales, 95-96, 221-240. [En ligne : https://www.persee.fr/doc/rural_0014-2182_1984_num_95_1_3034].

    POSCHMANN, Henri (1983). Georg Biichner. Dichtung der Révolution und Révolution der Dichtung. Berlin-Weimar, Aufbau Verlag, 345 p.

    CARNER, Mosco (1979).  Alban Berg. Paris, Christian Lattès, 367 p.

    BERG, Alban (1957). Les formes musicales dans mon opéra "Wozzeck", in Alban Berg, Écrits. Traduits et commentés par Henri Pousseur. Monaco, Éditions du Rocher, 187 p.

    Dans la même collection

    Avec les mêmes intervenants

    Sur le même thème