Canal-U

Mon compte

Canal-uved

L'Université Virtuelle Environnement & Développement durable (UVED), une des sept Universités Numériques Thématiques (UNT), entend favoriser l’accès au savoir, l’éducation et la formation de l’ensemble des acteurs du domaine de l'environnement et du développement durable (EDD).  

Son activité se concrétise par l’identification des besoins de formation (nouvelles formations, évolution des formations, attentes et besoins des établissements d'enseignement supérieur, de la société civile, des entreprises, des collectivités) et par la production de nouveaux contenus pédagogiques numériques validés scientifiquement dans tous les champs et pour toutes les approches de l'EDD.

L'UVED assure par ailleurs une fonction de recensement, de référencement et de diffusion, nationale et internationale, et en particulier au sein de l’espace francophone, des ressources pédagogiques produites par ses établissements membres : il s’agit ainsi de contribuer à la valorisation d’un patrimoine pédagogique numérique.

L’objectif n’est pas seulement de produire des compléments de cours en libre accès directement utilisables par les étudiants, mais également d'offrir aux enseignants et formateurs des e-contenus pour les aider à construire et enrichir leurs enseignements, d'apporter aux divers acteurs de l'EDD comme au grand public des informations fiables et des contenus pédagogiques labellisés qui contribuent à la formation tout au long de la vie.

L'UVED s’engage d'ailleurs dans la coordination et la réalisation de MOOC pluri-établissements pour mieux répondre aux besoins des divers acteurs de notre société (entreprises, collectivités, société civile) en les réunissant dans une approche globale et complémentaire.
Parallèlement à la production de ressources pédagogiques numériques, UVED mène une politique de production et de diffusion de ressources pédagogiques audiovisuelles.

Depuis mai 2012, UVED est devenue producteur sur Canal-U et possède sa chaîne de diffusion intitulée Canal-UVED.

Pour vous abonner au podcast de Canal-uved, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Au Mexique, les réserves de biosphère sont reconnues par la législation nationale et intégrées aux ANP, aires naturelles protégées identifiées et gérées par le SEMARNAT, Secrétariat de l’Environnement et des ressources naturelles, au même titre que les parcs nationaux ou les sanctuaires. Etablies par décret fédéral, le zonage dans les réserves ...
L’intégration des communautés aux prises de décision et aux actions est un point emblématique des réserves de biosphère. La participation dans le cas de Mapimí s’initie par la présence de la population aux assemblées du Consejo Asesor et de la CONANP aux réunions des 11 ejidos de la réserve, ce ...
Jusqu’aux années 1950, l’activité et l’occupation agricole sur le site de la future réserve se limitent à quelques haciendas comme celle de la Flor. En 1950 s’amorce une colonisation de la région sous l’impulsion de l’état qui finance l’installation de nouveaux ejidos formés de paysans sans terre déplacés et l’aménagement ...
Au cours des dernières décennies, la région a vu se développer une agriculture intensive basée sur l’usage de la ressource en eau souterraine, de denses réseaux d’irrigation et une haute technification, bénéficiant de soutiens agricoles et financiers estadal et fédéral. L’agriculture en temporal, basée sur l’eau pluviale, a quasiment disparue ...
La fréquentation désordonnée de la <em>zona del silencio, zone du silence, des années 1970 a progressivement laissé place à l’organisation d’un tourisme culturel, rural et environnementale, accompagné et respectueux de l’environnement. Ce nouveau tourisme, témoignant d’un fort attachement au lieu, s’appuie sur la mise valeur la richesse naturelle, culturelle et ...
Aujourd’hui l’exploitation du sel constitue avec l’élevage une des deux principales activités au sein de la réserve. Les premières salines connues localement s’implantent vers la fin du XIXème siècle. Il faudra attendre les années 1950 pour voir cette activité prendre de l’ampleur avec l’arrivée de grosses entreprises comme « Peñoles ...
Eduquer à l’environnement est un des principaux objectifs des réserves de biosphère, dans la continuité de leurs objectifs de recherche scientifique et de préservation et développement associé. Dans la Réserve de Mapimí la surfréquentation touristique des années 1980-90 avec ses déchets et prélèvements de tortues ou plantes a très tôt ...
Les travaux d’investigation scientifiques commencent au sein de la réserve dès les années 1976 avec l’installation de la station de recherche INECOL, Institut National d’ECOLogie, puis se renforce au cours des années 1980-90 avec l’implication de l’ORTOM, Office de la Recherche scientifique et technique des Territoires d’Outre-Mer, aujourd’hui IRD, Institut ...
Gestionnaire du site de la RBM depuis 2000, la CONANP apparait comme l’acteur privilégié des actions de conservation et d’aide au développement des activités. Son statut lui confère aussi une légitimité dans la prise de décision et son rapport avec les communautés ainsi que la possibilité de mise en œuvre ...
La question de l’eau en zone désertique renvoie généralement vers la limitation des activités contraintes par une ressource réduite. Dans le cas de la RBM, la ressource dépend du climat très irrégulier et des ressources souterraines lentement ou non renouvelables et généralement contaminées par du fluor et de l’arsenic, auxquels ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte