Canal-U

Mon compte
Inria

1.7. Promenade sur l’ADN


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/inria/embed.1/1_7_promenade_sur_l_adn.24560?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
RECHENMANN Francois
PARMENTELAT Thierry

Producteur Canal-U :
Inria
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

1.7. Promenade sur l’ADN

Quand les biologistes se sont trouvés confrontés au premier texte génomique, dans la deuxième moitié des années 70, ils ont été quelque peu désemparés. On peut le comprendre. Encore une fois, regardez une petite portion d'un texte de génome bactérien ici. Suite de lettres - C, G, et cetera. - pas d'espaces, pas de ponctuation, pas de marqueurs. Et pourtant on sait que cette séquence qui porte l'information génétique a un sens puisque l'organisme vivant existe, se développe, se reproduit. Comment retrouver ce sens ?
Au tout début, tout était bon, on a fait feu de tout bois. Un exemple : des biologistes fort inventifs se sont dits "Est-ce que l'on ne pourrait pas associer à ces séquences génomiques des notes de musique ? Si bien qu'en faisant dérouler une séquence, on obtiendrait une suite de notes, donc des fréquences de sons différents, et peut-être qu'à l'oreille on trouverait une mélodie sous-jacente à la séquence génomique ?"...

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte